Quels dossiers menacent Nicolas Sarkozy ?

  • A
  • A
Quels dossiers menacent Nicolas Sarkozy ?
Nicolas Sarkozy est impliqué dans d'autres dossiers mais ce n'est pas synonyme de mise en examen.@ REUTERS
Partagez sur :

JUSTICE - Nicolas Sarkozy a été mis en examen dans la nuit de mardi à mercredi. Mais d'autres dossiers en cours mentionnent son nom.

>> Nicolas Sarkozy invité exceptionnel d'Europe 1 et TF1 mercredi 2 juillet

Après une garde à vue de presque seize heures, Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour corruption active, trafic d'influence actif et recel de violation du secret professionnel dans le dossier des écoutes téléphoniques. En plus de l'affaire en cours dans laquelle il est mis en examen, l'ancien chef de l'Etat est impliqué dans une demi-douzaine de dossiers mais qui ne sont pas synonymes de mise en examen. 

L'affaire Karachi. Elle constitue le dossier le plus ancien. L'affaire avait éclaté en 2002 suite à un attentat à Karachi, qui avait fait 15 victimes françaises. Dans le volet terroriste de l'affaire, l'arrêt du versement de commissions sur une vente de sous-marins au Pakistan qui auraient servi au financement de la campagne de Balladur en 1994, est une des pistes suivies par les enquêteurs.

L'enquête mentionne le nom de Sarkozy qui était alors porte-parole de Balladur et ministre du budget. Les juges ont recommandé qu'il soit entendu comme témoin assisté par la Cour de justice de la République. 

Le financement de ses campagnes. En 2007, la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy est soupçonnée d'avoir reçu un financement illégal de la Libye de Kadhafi, à hauteur de plusieurs dizaines de millions d'euros.

Puis, c'est l'affaire Bygmalion, révélée fin février, qui mentionne le nom de l'ancien président. Un système de fausses factures à la charge de l'UMP auraient été mis en place pour faire face au dépassement du plafond autorisé. Jérôme Lavrilleux, ex-bras droit de Jean-François Copé, par qui l'affaire a éclaté, assure qu'il n'était pas le seul au courant. Pour autant, il n'a pas donné de nom.  

Les copains d'abord ? Deux dossiers mentionnent encore le nom de Nicolas Sarkozy, à l'époque où il était encore président de la République. L'affaire Crédit Lyonnais, tout d'abord, où Bernard Tapie, homme d'affaires et ami de Nicolas Sarkozy, a bénéficié d'un arbitrage favorable. 

L'affaire dite des sondages de l'Élysée concerne une possible irrégularité des contrats passés, sans appel d'offre, avec des instituts de sondage. Un de ces instituts appartenait à Patrick Buisson, à l'époque ami de Nicolas Sarkozy. 

Aussi une victime. Dans l'affaire Buisson révélée en février 2014, le nom de Sarkozy est cité mais en temps que victime cette fois. Il aurait ainsi été victime d'enregistrements pirate de la part de son ancien conseiller. L'ancien chef d'Etat et sa femme Carla Bruni ont déposé un référé pour stopper la diffusion médiatique des sons. Patrick Buisson, de son côté, a porté plainte pour "vol et recel" de ses enregistrements. 


sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

PORTRAIT - Me Pierre Haik, le plan B de Sarkozy pour assurer sa défense

INTERVIEW E1 - La garde à vue de Sarkozy "est totalement injustifiée"

L'INFO - Nicolas Sarkozy mis en examen

L'INFO - Me Thierry Herzog, l'avocat de Sarkozy, mis en examen

AUX ORIGINES - Tout a commencé avec...

RÉACTIONS - Sarkozy, "un justiciable comme les autres"