Quel successeur à Philippe Séguin ?

  • A
  • A
Quel successeur à Philippe Séguin ?
Partagez sur :

C’est Nicolas Sarkozy qui doit le nommer. Alain Pichon, doyen des présidents de chambre de la Cour des comptes, assure l’intérim.

La cour des Comptes endeuillée va devoir se doter d’un nouveau président. Après le décès de Philippe Séguin se pose la question de son successeur. Un choix qui revient au président de la République.

Aucun nom n’a été officiellement avancé pour le moment. En attendant, le doyen des présidents de chambre de la Cour des comptes Alain Pichon, 64 ans, assure automatiquement l'intérim.

Le successeur définitif de Philippe Séguin sera nommé par décret pris en conseil des ministres. Le poste de premier président de la Cour des comptes, dont le siège se trouve rue Cambon à Paris, est inamovible.

Le premier président a une mission de contrôle et d’observation. Il est chargé d'adresser aux ministres et aux présidents des organismes des recommandations et de communiquer au Parlement les rapports qui lui ont été commandés.

C'est dans ce cadre que les sages ont critiqué certaines décisions politiques du gouvernement, sous la présidence de Philippe Séguin. Parmi les mesures dénoncées, le principe du non remplacement d'un fonctionnaire partant à la retraite sur deux ou encore la baisse de la TVA dans la restauration.