Au moins quatre candidats en lice pour la présidence de LR

  • A
  • A
Au moins quatre candidats en lice pour la présidence de LR
Laurent Wauquiez a récolté 20.500 parrainages d'adhérents et 135 de parlementaires.@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

Outre le grand favori Laurent Wauquiez, Florence Portelli, Maël de Calan et Daniel Fasquelle ont recueilli le nombre de parrainages suffisants. A quelques heures de la deadline, Julien Aubert n'est toujours pas certain de pouvoir participer. 

Quatre candidats sont en lice pour la présidence du parti Les Républicains, dont l'élection aura lieu en décembre : outre le grand favori Laurent Wauquiez, Florence Portelli, Maël de Calan et Daniel Fasquelle, tous ayant recueilli le nombre de parrainages suffisants. Les candidats ont jusqu'à mercredi 20h pour déposer ces parrainages à la Haute Autorité. Sont requis la signature de 2.347 adhérents au minimum (le centième du nombre total d'adhérents à jour de cotisation) et celle de treize parlementaires au moins (5% des députés nationaux, européens et sénateurs LR). 

20.500 parrainages d'adhérents pour Wauquiez. Laurent Wauquiez a récolté 20.500 parrainages d'adhérents et 135 de parlementaires. Il devait les déposer en milieu de journée. Florence Portelli a apporté les siens dans la matinée. La maire de Taverny (Vald d'Oise) dispose de "plus de 5.000" signatures d'adhérents "et ça arrive encore", se félicitait-elle mercredi. Elle a également reçu le soutien de seize parlementaires. Maël de Calan ira déposer les siens à 18h. Le jeune juppéiste comptabilise "près de 3.000 parrainages d'adhérents et vingt-deux parrainages de parlementaires". Enfin, Daniel Fasquelle, député du Pas-de-Calais, qui se rendra à la Haute autorité à 17h, y déposer les parrainages de "plus de 2.500 adhérents et plus de vingt parlementaires".

Deux personnalités n'en récoltent pas assez. Deux autres personnalités étaient candidates à la candidature : Julien Aubert, député du Vaucluse, et Laurence Sailliet, proche de Xavier Bertrand. Laurence Saillet a fait savoir en début de semaine qu'elle ne serait pas dans la course, faute d'un nombre suffisant de parrainages.  Julien Aubert continuait à compter ses soutiens en milieu de journée, sans être certain d'en avoir suffisamment.