UMP : pourquoi Morano a dit non à Sarkozy

  • A
  • A
UMP : pourquoi Morano a dit non à Sarkozy
@ Reuters
Partagez sur :

L'eurodéputée n'a pas apprécié le poste que lui a proposé le président de l'UMP. Alors elle a décliné.

L'INFO. On la présente depuis plusieurs années comme la plus sarkozyste des sarkozystes. Pourtant, depuis l'été dernier, Nadine Morano fait entendre une autre petite musique : Sarkozy oui, mais pas à n'importe quelle condition. Selon l'Obs, l'eurodéputée a même été plus loin : elle a refusé le poste que lui a proposé le nouveau président de l'UMP dans l'organigramme du parti.

"C’est indigne, scandaleux". "Nicolas m’a proposé de devenir secrétaire nationale à la formation professionnelle et à l‘apprentissage. Je lui ai répondu : 'C’est une plaisanterie, c’est indigne, scandaleux, un manque de respect à mon égard'", a raconté à Paris Match l'ancienne secrétaire d'Etat à… la Formation professionnelle et l’apprentissage. Nadine Morano aurait aimé au moins devenir conseillère politique de Nicolas Sarkozy. Il n'en sera rien.

Priorité aux sarkozystes ! Le 1er décembre dernier, l'ex-ministre s'était déjà montrée quelque peu menaçante sur Europe 1 : "il vaut mieux être entouré de fidèles, qui vont vous entourer, qui ne vont pas vous poignarder au premier virage de travers. (...) J'ai cette qualité de la loyauté parce que j'assume ce que j'ai fait avec lui en ayant participé au gouvernement pendant 4 ans et 3 mois", avait-elle plaidé, dénonçant ceux qui "retournent casaque et crachent dans la soupe".

>> LIRE AUSSI - Morano : "Fillon a tort" de dire non à Sarkozy

Wauquiez "la crevure". Car c'est aussi ça qui agace Nadine Morano : la présence aux cotés de Nicolas Sarkozy de jeunes ambitieux qu'elle exècre. C'est notamment le cas de Nathalie Kosciusko-Morizet, la nouvelle numéro 2 du parti, qu'elle surnomme "la coqueluche sur échasse". Mais aussi de Laurent Wauquiez, le numéro 3 de l'UMP, une "crevure", selon des propos rapportés par le Canard enchaîné.