Quand l’UMP roucoule avec les "pigeons"

  • A
  • A
Quand l’UMP roucoule avec les "pigeons"
Hervé Novelli est le leader des libéraux de l'UMP.@ MAXPPP
Partagez sur :

L’UMP envisage de soutenir ces entrepreneurs en colère via une pétition ou une manifestation.

Le mouvement des "pigeons" gagne la sphère politique. Fleur Pellerin, ministre de l'Économie numérique, devrait en effet recevoir plusieurs associations représentatives du numérique pour répondre à leurs inquiétudes. Et mercredi, l’UMP a décidé d’"accompagner la jacquerie" de ces entrepreneurs contre le gouvernement Ayrault et les hausses d'impôts les concernant dans le projet de budget pour 2013.

>> A LIRE AUSSI - Ils ne veulent plus se faire "pigeonner"

L'UMP va "passer à l’action très vite"

"Inutile de vous dire que l'UMP sera bien sûr aux côtés des entrepreneurs de ce pays", a ainsi lancé Hervé Novelli, lors du point de presse hebdomadaire de l'UMP. Interrogé un peu plus tard par Europe1.fr, le secrétaire général adjoint de l'UMP, qui assure cependant n’avoir jamais été directement en contact avec "les pigeons", explique que la "fronde qui s’est développée sur Internet mérite que l’UMP s’empare de ce dossier".

Sous quelle forme ? Rien n’a encore été décidé, mais le bureau exécutif de l’UMP entend bien "passer à l’action très vite", confie Hervé Novelli. "Cela pourrait prendre la forme d’une tribune, d’une pétition, voire même d’une manifestation", poursuit le patron des libéraux de l’UMP. Hasard ou coïncidence, "les pigeons" ont lancé un appel à descendre dans la rue, dimanche prochain, devant l’Assemblée nationale. "Non, l’UMP n’appellera pas officiellement à s’y rendre. Mais si certains en ont envie…", glisse Hervé Novelli.











>> Et pour avoir un autre regard sur ces "pigeons", découvrez le point de vue de Guy Birenbaum dans sa chronique "Deux minutes net"