Quand Jean-Louis Debré se lance dans une imitation parfaite de Valéry Giscard d'Estaing

  • A
  • A
Partagez sur :

Invité d'Anne Sinclair samedi, l'ancien président du Conseil constitutionnel s'est mis dans la peau de VGE pour raconter une anecdote de son livre. Savoureux.

INTERVIEW

Jean-Louis Debré a profité de son entretien avec Anne Sinclair, samedi, pour dire tout ce qu'il pensait - en mal surtout - d'Emmanuel Macron. Mais l'interview ne s'est pas limitée à ce recadrage en règle. L'ancien président du conseil, qui vient de publier l'ouvrage Ce que je ne pouvais pas dire, est revenu sur une anecdote du livre : le jour où, pour fêter l'anniversaire de la Constitution, Valéry Giscard d'Estaing a proposé un grand bal... Et pour raconter, Jean-Louis Debré a pris soin d'imiter l'ancien président de la République avec un talent certain. 

"La valse à Vienne". Décalé VGE ? Quand les membres du Conseil constitutionnel se creusent la tête pour trouver le bon moyen de fêter les 50 ans de la Constitution, plusieurs idées de bon ton sont émises : frapper une médaille, faire un colloque... Quand Valéry Giscard d'Estaing déclare qu'il "a une idée. Nous pourrions organiser un grand bal", propose l'ancien président, qui précise avoir "appris à danser la valse à Vienne".

"Ne lisez pas les gazettes !". Ce à quoi Jean-Louis Debré rétorque que la presse du lendemain ne serait sans doute pas très favorable. Un argument que le chef de l'Etat a balayé du revers de la main : "Ne lisez pas les gazettes !".