Quand Hollande et Bayrou évoquent 2012

  • A
  • A
Quand Hollande et Bayrou évoquent 2012
Partagez sur :

François Hollande plaide pour un "accord minimum de l'opposition" pour la prochaine présidentielle. François Bayrou approuve.

"Ouvrir un débat d'une autre nature, d'une autre ampleur" avec le MoDem et "tous ceux qui le voudront" : pour l'ancien premier secrétaire du PS, François Hollande, qui rencontrait vendredi François Bayrou lors d'un Forum organisé par le quotidien Libération, l’"exercice mérite d’être engagé".

En ligne de mire des deux hommes politiques : la présidentielle de 2012, et la perspective d’un accord politique négocié très tôt qui verrait MoDem et socialistes donner une même consigne au second tour. Il faut un "accord minimum de l'opposition", selon la formule de François Hollande :


"Ne laissons pas croire que nous aurons un candidat commun à l'élection présidentielle, ce n'est pas possible", précise François Hollande, qui ne fait pas du désistement du président du MoDem un préalable : "Je ne demanderai pas ici à François Bayrou s'il est prêt à renoncer à sa candidature pour favoriser la victoire de l'opposition, je connais déjà sa réponse et je ne l'en blâme pas."

L’argument semble séduire François Bayrou : "Le jour où nous aurons constaté des accords, des ententes, le mécanisme sera celui d’une discipline pour une alternance", a-t-il affirmé. La question des alliances ne serait plus alors, selon lui, que "mécanique" :