Quand Carlotti part sans payer l’addition

  • A
  • A
Quand Carlotti part sans payer l’addition
@ MAXPPP
Partagez sur :

La ministre aurait refusé de régler la note d'un restaurant où elle avait organisé un débat.

Le 4 mai, Marie-Arlette Carlotti, la ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l'exclusion, organise un dîner-débat le 4 mai au Don Corleone, un restaurant de Marseille. Problème : selon le site du Point, le patron de l’établissement porte plainte contre la ministre, qui n’aurait pas payé sa note. "La collaboratrice de Marie-Arlette Carlotti m'a rapidement rassuré et a laissé un message vocal pour dire que, malgré les incidents (une bagarre a éclaté au milieu du repas, Ndlr), la ministre réglerait la note", témoigne le patron du restaurant. Mais un mois plus tard, l'addition, qui s'élève à 1 120 euros, reste impayée.

Celle qui est aussi candidate à la mairie de Marseille a réagit sur son blog et annoncé qu’elle comptait porter plainte pour dénonciation calomnieuse car elle affirme qu'elle n'était pas "la force invitante" du dîner, et qu'il est donc "normal que les personnes présentes règlent leur part".