PS, Verts et PC dans le même bateau

  • A
  • A
PS, Verts et PC dans le même bateau
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les dirigeants de gauche ont appelé à l’union dimanche, pour battre le FN au 2e tour des cantonales.

Socialistes, communistes et Verts ont appelé dimanche au rassemblement de la gauche en vue du second tour des élections cantonales, qui se déroulera dimanche prochain. Après les résultats du premier tour dimanche, remporté par le Parti socialiste, les dirigeants de la gauche souhaitent faire échec au Front national, qui a enregistré une forte progression, avec plus de 15% des voix au niveau national (contre 25% au PS et 17% à l’UMP).

Martine Aubry, pour le Parti socialiste, Cécile Duflot, pour les Verts, et Pierre Laurent, pour le Parti communiste, ont lancé cet appel lors d'une conférence de presse commune sur une péniche parisienne.

"Mme Le Pen n'est pas différente de son père"

Battre le Front national, tel est le leitmotiv de cette union sacrée. "Mme Le Pen n'a rien de différent de son père, elle est membre d'un parti d'extrême droite. Nous restons droits dans nos bottes, convaincus que les solutions sont à gauche. Nous ferons campagne sur nos solutions dans les jours qui viennent", a assuré Benoît Hamon au micro d’Europe 1.

Du côté d’Europe écologie-les Verts, crédité de 8,28% des suffrages au premier tour, on se félicite de ce résultat, tout en misant sur une nouvelle forme d’alliance. "Les résultats du premier tour montrent un ancrage très important de l'écologie politique, donc ça nous oblige à l'invention et à la réflexion entre nous pour trouver les moyens d'un projet partagé, au micro d’Europe 1.

Pierre Laurent a, de son côté, dit "vouloir amplifier les résultats obtenus par les différentes forces de gauche et permettre les conditions du meilleur rassemblement possible pour battre la droite et l'extrême droite".

Déjà des désaccords

Malgré l’union affichée, les partis ne sont pas d’accord sur toutes les modalités. Le Parti socialiste aimerait un texte signé en commun, et un déplacement de campagne ensemble entre les deux tours. Les écologistes, eux, n'en veulent pas.

Du côté du Parti socialiste, on compte bien remporter deux départements dimanche. Dans ce but, l'union à gauche est bienvenue.