PS : les militants valident le projet Aubry

  • A
  • A
PS : les militants valident le projet Aubry
Partagez sur :

Près d’un militant sur deux a participé à la consultation interne organisée jeudi et toutes les propositions ont été validées.

"Je trouve que c'est un bel exercice démocratique, je suis fière d'être dans un parti qui est à l'avant-garde démocratique et je pense qu'il va faire des petits dans les autres partis", a commenté Martine Aubry après le référendum sur la rénovation de "A à Z" organisé jeudi au Parti socialiste. Une consultation qui avait valeur de test.

Deux questions principales étaient posées : sur l’organisation de primaires ouvertes avant la présidentielle de 2012, qui revient pour les militants à perdre leur droit souverain à choisir leur candidat, et sur le non-cumul des mandats, qui avait mobilisé contre elle quelques barons locaux. La première a rassemblé 68% des votes, la seconde 72%.

Du côté de la participation, près d’un militant sur deux, environ 46%, est allé voter. C’est mieux que lors d'un précédent vote interne au PS en mars pour ratifier les candidats aux européennes, où seuls 40% des militants étaient allés aux urnes, mais largement moins que la consultation sur le référendum européen par exemple, plus de 80% de participation.

Martine Aubry peut donc être soulagée, son projet étant validé. Mais si elle trouve là l'occasion de souffler un peu, elle ne semble pour autant pas avoir les mains libres pour continuer à mener tambour battant la rénovation du PS. Le processus est enclenché, pas bouclé.

Ce vote constitue "un coup d'envoi décisif à la rénovation du Parti socialiste", a réagi Harlem Désir, député européen socialiste. Arnaud Montebourg a estimé pour sa part qu’il y avait là une "base solide" pour réussir le "grand projet d'un nouveau Parti socialiste".

> Vallini parle d'un "demi-échec"