PS : combien y a-t-il encore de frondeurs ?

  • A
  • A
PS : combien y a-t-il encore de frondeurs ?
@ XAVIER LEOTY / AFP
Partagez sur :

Les socialistes opposés à la loi Macron planchent déjà sur la deuxième lecture du texte à l'Assemblée. 

Les frondeurs du PS vont reprendre du service, et préparent déjà la deuxième lecture de la loi Macron à l'Assemblée. Celle-ci doit passer au Sénat en avril, avant de revenir à l'Assemblée. En première lecture, le gouvernement, qui craignait de ne pas avoir de majorité, avait eu recours à l'article 49-3 de la Constitution pour faire adopter son texte sur la croissance. Les frondeurs, vivement opposés à ce texte, avaient contraint le gouvernement à passer en force.

>> Mais combien sont-ils exactement aujourd'hui ?

70 frondeurs, 49 anti-Macron. Mardi, selon nos informations, ils étaient 30 à avoir repris le travail lors d'une réunion au palais Bourbon. Au total, on estime à 70 le nombre de députés socialistes qui ont déjà été en situation de s’abstenir ou de voter contre un texte du gouvernement. Et selon les informations du Lab, 49 d'entre eux avaient prévu de s'opposer vraiment à la loi Macron.

Les rangs des frondeurs s'étoffent. Leurs rangs pourraient bien s'agrandir encore. Une enquête Odoxa/Le Parisien parue fin février présentaient les frondeurs  comme "courageux" et "utiles" par 59% des Français. 55% des sondés ont une "bonne opinion" d'eux. Et depuis cette étude, certains socialistes ont franchi le pas. Cinq députées (cinq femmes) ont ainsi rejoint la fronde la semaine dernière, selon les informations d'Europe 1. Des nouveaux frondeurs qui veulent déjà commencer à travailler sur les moyens d’amender la loi Macron. Une source bien informée nous confie d'ailleurs que Manuel Valls n'a pas du tout apprécié le sondage Odoxa.  

Valls n'a plus de majorité absolue. A l'Assemblée nationale, la majorité absolue s'établit à 289 voix. Et le groupe socialiste n'en compte que 288, dont une bonne partie ne soutient plus systématiquement le Premier ministre. Si les 18 députés radicaux de gauche se rangent majoritairement derrière le gouvernement, y compris sur la loi Macron, les frondeurs représentent tout de même une épine de plus en plus douloureuse dans le pied de l'exécutif.

>> Les secrets politiques de Caroline Roux, en vidéo et en intégralité :



>> LIRE AUSSI - Tout va bien pour les frondeurs, merci pour eux

>> LIRE AUSSI - PS : les frondeurs s'attendent à une explication musclée

>> LIRE AUSSI - Loi Macron : ce que les frondeurs n'ont pas accepté

>> LIRE AUSSI - Frondeurs du PS : Cambadélis arrondit les angles