Propos anti-Roms : Jousse suspendu par l'UMP

  • A
  • A
Propos anti-Roms : Jousse suspendu par l'UMP
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le maire de Roquebrune-sur-Argens pourrait être exclu du parti après ses propos ciblant les Roms.

Le bureau politique de l'UMP a confirmé mercredi la suspension de Luc Jousse, maire de Roquebrune-sur-Argens (Var), après ses propos anti-Roms, en attendant que le Conseil national ne décide s'il y a lieu ou non de l'exclure, a-t-on indiqué à l'AFP.
Comme les statuts le stipulent, cette procédure permet à M. Jousse d'être entendu par la direction du parti. En dernière instance, c'est le Conseil national de l'UMP, réuni le 25 janvier prochain, qui décidera ou non, de l'exclure.

Jean-François Copé s'est prononcé mercredi matin sur France Info en faveur de l'exclusion. "Ces comportements sont inacceptables et n'ont rien à voir avec les valeurs que nous défendons", a affirmé le président de l'UMP. Luc Jousse, qui avait regretté que les pompiers soient arrivés "trop tôt" pour éteindre un incendie dans un camp rom, avait été suspendu jeudi dernier par les instances locales du parti, après la condamnation de ses propos par la classe politique et diverses associations.

123, sur le même sujet

L'INFO - Ce maire UMP qui voulait voir brûler des Roms

INTERVIEW - Luc Jousse dénonce une "mascarade"