Proglio: Woerth s'aligne sur Lagarde

  • A
  • A
Proglio: Woerth s'aligne sur Lagarde
@ Reuters
Partagez sur :

Après la ministre de l'économie, Eric Woerth évoque une "situation transitoire".

Il s'agit "d'une situation transitoire". Après Christine Lagarde, c'est au ministre du Budget, Eric Woerth de réagir. La double casquette d'Henri Proglio, Pdg d'EDF et président non exécutif de Veolia, est une "situation transitoire, provisoire", a-t-il déclaré dimanche lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

"Quand on est dans une entreprise comme ça, qui a des contrats internationaux, ça nécessite de poursuivre des contacts avec des clients, qu'on ne peut pas rompre brutalement, et à un moment, j'imagine, de partir (...) Pour moi, c'est une situation transitoire, provisoire", a expliqué le ministre, interrogé sur les fonctions conservées par Henri Proglio chez Veolia.

Pas de délai pour son départ

La ministre de l'Economie Christine Lagarde avait déjà déclaré à la mi-journée que la fonction de président de Veolia et de PDG d'EDF de Henri Proglio ne durerait pas "éternellement".

"Je pense qu'on n'est pas engagé dans deux entreprises avec la même intensité. Il est opérationnel dans l'une, président du conseil de surveillance dans l'autre. Ca ne durera pas éternellement non plus, il l'a d'ailleurs reconnu devant les commissions des assemblées", a ajouté la ministre de l'Economie. Ni Christine Lagarde, ni Eric Woerth n'ont évoqué dans quel délai Henri Proglio pourrait abandonner la présidence de Veolia.

Henri Proglio a renoncé cette semaine à la rémunération que devait lui verser Veolia, en plus de celle d'EDF, qui avait suscité une vive polémique. Mais il conserve la présidence non exécutive de Veolia en plus de son poste de PDG d'EDF, ce qui fait débat jusque dans les rangs de la majorité.