Professions de foi : le temps presse

  • A
  • A
Professions de foi : le temps presse
Les imprimeurs disposent de délais très courts pour faire parvenir aux électeurs les nouvelles professions de foi avant 10 jours.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les imprimeurs disposent de délais très courts pour les faire parvenir aux électeurs.

Dès dimanche soir, François Hollande s'était enfermé pendant plusieurs heures dans son bureau à son QG de campagne pour rédiger sa profession de foi pour le second tour. Un empressement qui s'explique par les délais très serrés dont disposent les candidats pour les livrer puis les imprimeurs pour les faire parvenir aux électeurs dans les temps.

51 millions d'exemplaires à imprimer en moins de trois jours

Les éditeurs, choisis par les deux candidats qui s'affronteront au second tour, doivent imprimer au total 51 millions de professions de foi en à peine trois jours. Ils devront livrer 800 tonnes de papier dans toutes les préfectures de France avant lundi prochain, midi. Passé ce délai, les fonctionnaires refuseront les documents.

Les imprimeurs ont reçu les professions de foi de Nicolas Sarkozy et François Hollande lundi. Dans la foulée, ils ont imprimé, en urgence, deux millions d'exemplaires, qui sont déjà partis vers les DOM TOM. Quatre avions ont quitté Orly dans la nuit de lundi à mardi, emportant les précieux documents, confinés dans des emballages spéciaux conçus pour résister aux pluies tropicales.

Des imprimeurs habitués

L'imprimeur de François Hollande travaille pour le Parti socialiste depuis 1981 - c'est lui qui avait imprimé l'affiche "La Force tranquille" de Mitterrand. Mais même pour cet habitué, l'impression des professions de foi du second tour reste toujours un défi. "C'est le rush. On n'a plus que 48 heures. Mais on sait le faire parce qu'on l'a fait tellement souvent", assure Ivan Gignoux sur Europe 1. L'imprimeur est même déjà prêt "pour la prochaine campagne de François Hollande dans cinq ans", promet-il.