Procès : Jacques Chirac n'est pas apte

  • A
  • A
Procès : Jacques Chirac n'est pas apte
Jacques Chirac souffre d'une affection neurologique qui ne lui permettrait pas de répondre à des questions sur son passé, selon un rapport médical.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un rapport médical montre qu'il est dans un état de vulnérabilité qui ne lui permet pas de parler de son passé.

L'état de santé de Jacques Chirac ne lui permet pas de répondre aux questions sur son passé. C'est ce qui ressort du rapport médical sollicité par Bernadette Chirac et leur fille Claude. L'ancien président ne serait donc pas apte à comparaître devant la justice.

Or lundi s'ouvre le procès de Jacques Chirac, poursuivi pour abus de confiance, détournement de fonds publics et prise illégale d'intérêt dans l'affaire des chargés de mission de la ville de Paris.

Le rapport médical dévoilé par Le Monde montre que l'ancien président de la République est "dans un état de vulnérabilité qui ne lui permet pas de répondre aux questions sur son passé", relate le quotidien. Alors que les faits pour lesquels il est incriminé remontent à 1990.

Chirac veut comparaître

Ce rapport est signé de la main de du professeur Olivier Lyon-Caen, chef du service de neurologie de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Il stipule que Jacques Chirac souffre d'une affection neurologique qui s'est aggravée ces derniers mois.

Cependant, le rapport médical est accompagné d'une lettre de l'ancien président dans laquelle il explique que même s'il ne dispose pas de toutes ses facultés, il souhaite être jugé comme un justiciable ordinaire.

Désormais, plusieurs scénarios se dessinent. Le président peut demander une contre-expertise ou décider de renvoyer sine die la comparution de Jacques Chirac.