Procès des primes en liquide : Claude Guéant va faire appel

  • A
  • A
Procès des primes en liquide : Claude Guéant va faire appel
@ AFP
Partagez sur :

L'ancien ministre de l'Intérieur a décidé vendredi de faire appel de sa condamnation à deux ans de prison avec sursis. 

L'ancien ministre de l'Intérieur de Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, qui a été condamné vendredi à deux ans de prison avec sursis dans l'affaire des primes en liquide, va faire appel de cette décision, selon ses avocats.

Primes en espèce. L'affaire porte sur des primes en espèces que se versaient chaque mois des membres du cabinet de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, et qui étaient prélevées sur une enveloppe destinée aux frais d'enquête et de surveillance (FES) des policiers. La procédure vise un montant global de 210.000 euros (10.000 euros par mois) remis entre 2002 et 2004 par Michel Gaudin à Claude Guéant, qui en a gardé la moitié et reversé le solde à ses trois collaborateurs.