Primaire UMP : "que les candidats se taisent"

  • A
  • A
Primaire UMP : "que les candidats se taisent"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le superviseur de la primaire UMP rappelle que pendant le vote, les candidats n'ont pas le droit de parler.

Antoine Rufenacht, président du Conseil supérieur de la primaire UMP à Paris, a exhorté samedi matin sur Europe 1 les candidats à "se taire", après la polémique sur de possibles fraudes. "Je ne vais pas stopper le scrutin mais j'invite les uns et les autres à se ressaisir. Chacun doit retrouver son calme et surtout il faut que tout le monde se taise", a-t-il lancé. "c'est une règle élémentaire de la démocratie."

"Dans une élection, il y a la campagne, qui s'est déroulée, certes avec quelques dérapages, et la période du vote. Et là la règle, c'est que les candidats se taisent, le silence est obligatoire", affirme le superviseur de la primaire. "Dans tous les scrutins, il y a des possibilités de fraude. Aujourd'hui la fraude est marginale. Mais s'il apparait lundi soir que ce n'est pas le cas, il appartiendra aux candidats d'engager une procédure de contentieux", a ajouté Antoine Rufenacht.

"Le mot fiasco est excessif. Je ne dis pas que tout va bien mais les choses peuvent se redresser. Le vote se déroule normalement, les candidats doivent faire silence et nous verront lundi soir à 19h le résultat. Et ceux qui voudront engager un contentieux ou une polémique au prétexte de tel ou tel dérapage, ils le feront", a-t-il conclu.