Primaire de la droite : s'il n'est pas au second tour, Fillon donnera "une consigne de vote"

  • A
  • A
Primaire de la droite : s'il n'est pas au second tour, Fillon donnera "une consigne de vote"
Pour François Fillon, aucun programme autre que le sien n'est "de nature à sortir la France des difficultés". @ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

L'ancien Premier ministre du quinquennat Sarkozy a cependant précisé qu'il le fera "sans enthousiasme". 

François Fillon, candidat à la primaire de la droite, a indiqué vendredi que s'il n'était pas qualifié dimanche pour le second tour, il donnerait "une consigne de vote".

"Sans enthousiasme". "Oui, bien sûr, je donnerai une consigne de vote", a assuré François Fillon, interrogé sur BFMTV et RMC. "Il n'y a aucun programme (chez ses concurrents, ndlr) qui soit de nature de mon point de vue à sortir la France des difficultés. C'est pour ça que je suis candidat", a souligné l'ancien Premier ministre, en nette progression dans les sondages. "Donc je le ferai sans enthousiasme, mais je le ferai."

La fraude, "un désastre". Interrogé sur les risques de fraude à la primaire des 20 et 27 novembre, François Fillon a jugé qu'"il y a toujours une inquiétude, parce qu'il y a un passé, il y a un passif dans ce domaine". "On a mis beaucoup de garanties pour éviter que ça se reproduise", a-t-il souligné. "Maintenant je dis à ceux qui pourraient être tentés de frauder que ce serait un désastre, un naufrage pour la droite française."