Primaire PS : un maire refuse de mettre à disposition une salle polyvalente

  • A
  • A
Primaire PS : un maire refuse de mettre à disposition une salle polyvalente
Il n'y aura pas de bureau de vote pour la primaire PS dans la ville de Cassel@ PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :

Le maire de Cassel, dans le Nord, refuse de prêter une salle gratuitement et de faire payer les électeurs pour participer à la primaire du Parti socialiste.

"Je refuse de mettre à disposition une salle… à moins qu'ils n'utilisent le 49.3", a répondu le maire de Cassel, dans le Nord, Michel Leschave, à la fédération PS du Nord qui l'a sollicité pour mettre en place un bureau de vote, rapporte La Voix du Nord mercredi

Pas de salle prêtée gratuitement. Apolitique, Michel Leschave est opposé au principe de faire payer les votants pour participer à la primaire du Parti socialiste dont le premier tour aura lieu dimanche. Autre sujet de discorde : la gratuité de la salle. "Je ne comprends pas pourquoi ils [les organisateurs de l'élection] ne paient pas la salle. Derrière, on doit nettoyer et tout ce qui s'en suit", clame l'ancien premier adjoint du maire PS René Decodts (1989 à 2014) avec lequel il est fâché.

"Une limitation de la pratique démocratique." Pour l'organisateur de la primaire dans le Nord du département, Michel Labitte, ce sont les citoyens qui seront pénalisés par ce refus. "C'est une limitation de la pratique démocratique." Car le bureau de vote le plus proche de Cassel se trouvera à vingt kilomètres de route, rappelle La Voix du Nord.

Le problème ne s'était pas posé lors de la primaire de la droite et du centre puisque les organisateurs avaient opté pour la commune voisine d'Oxelaëre. Une solution que la section PS du Nord n'avait pas envisagée puisqu'elle n'imaginait pas que le maire de Cassel puisse refuser sa salle polyvalente.