Primaire PS : Lienemann "réfléchit" à un retrait de sa candidature

  • A
  • A
Primaire PS : Lienemann "réfléchit" à un retrait de sa candidature
Marie-Noëlle Lienemann : "Là, il faut aller à l'essentiel, et donc il faut s'unir". @ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

La candidate socialiste Marie-Noëlle Lienemann pourrait se désister pour la primaire de la gauche. 

Peut-être une candidature en moins à la primaire de la gauche. Marie-Noëlle Lienemann a dit mardi envisager de retirer sa candidature, après avoir appelé la veille ses concurrents Arnaud Montebourg et Benoît Hamon à l'union autour d'un projet alternatif commun.

"L'Histoire nous jugera durement". "On aurait pu il y a quelques mois dire on a le temps de débattre, etc. Là, il faut aller à l'essentiel, et donc il faut s'unir", a-t-elle déclaré sur RMC. Pourrait-elle se retirer ? "J'y réfléchis, j'y réfléchis parce que je crois que l'Histoire nous jugera durement, d'abord nous collectivement, la gauche de ce pays", a répondu la sénatrice de Paris. Précisant qu'elle a les parrainages nécessaires à une candidature, elle a indiqué qu'elle prendrait sa décision "d'ici à la fin de la semaine". "Ce n'est pas la peine d'aller faire de l'amusette, il faut que les choses se clarifient vite."

Qui soutiendra-t-elle si elle se retire ? "Je m'interroge beaucoup parce que j'ai des points de convergence avec les uns et les autres", a-t-elle dit, jugeant "peut-être plus utile" de garder son "quant-à-soi" au premier tour. "En tout cas, au 2e tour celui qui sera en situation de battre Manuel Valls", a-t-elle tranché. "Paradoxalement ma candidature était certainement celle qui était en synthèse politique", a ajouté Marie-Noëlle Lienemann. "En même temps je n'étais pas en situation - pas la peine de se donner le melon - de rassembler toute la gauche du parti".