Primaire PS : 2,5 millions de votes à la loupe

  • A
  • A
Primaire PS : 2,5 millions de votes à la loupe
François Hollande (39,2%) est arrivé en tête du premier tour de la primaire socialiste devant Martine Aubry (30,7%), selon les résultats validés lundi matin par la Haute autorité des primaires (HAP) portant sur 86,5% des bureaux de vote.@ Maxppp
Partagez sur :

Confirmations, surprises, cocasseries. Europe1.fr fait le point sur les résultats du 1er tour.

Plus de 2,5 millions d'électeurs ont participé au premier tour de la primaire socialiste dimanche. Entre Jean-Michel Baylet arrivé en tête à Saint-Pierre et Miquelon et Arnaud Montebourg qui réalise un score inespéré à Marseille, Europe1.fr a scruté à la loupe les résultats parfois très étonnants de ce premier "round".

A Hollande les ruraux, à Aubry les citadins

Hollande s'empare des fiefs. Le député de Corrèze a la cote en province. Dans une très grande majorité des départements du grand ouest, François Hollande fait plus de 40%. Il s'affirme également dans des bastions de la gauche. Dans l'Hérault, fief du défunt Georges Frêche - hostile à Martine Aubry - François Hollande arrive encore en tête avec plus de 40% des suffrages devant la maire de Lille, qui ne recueille que 25%.

Aubry en tête à Paris. La candidate socialiste est incontestablement populaire dans la capitale où elle recueille 38% des voix, devançant son rival François Hollande qui totalise 31,5%. Alors que dans le Rhône, le député de Corrèze arrive devant, à Lyon, c'est Martine Aubry qui est en tête, avec 34,4% des voix, contre 33% pour François Hollande, pourtant soutenu par le maire de la ville Gérard Collomb.

Les candidats ont-ils gagné à domicile ?

La Corrèze ne jure que par Hollande. Dans son fief, François Hollande écrase ses concurrents à la primaire socialiste. En Corrèze, département dont il préside le conseil général, le candidat socialiste totalise 86% des suffrages, ne laissant que des "miettes" aux autres candidats : Montebourg arrive deuxième avec 6% et Aubry obtient 4%.

La Saône-et-Loire derrière Montebourg. Le député de la 6e circonscription du département obtient 59% des suffrages, et devance François Hollande qui totalise 22% des voix. A noter que Martine Aubry arrive en troisième position loin derrière avec 14% des voix.

Aubry en tête dans le Nord. La maire de Lille arrive première dans son département avec plus de 55% des voix, loin devant François Hollande qui ne réunit que 25% des suffrages. A Lille, l'écart entre les deux candidats se creuse puisque Martine Aubry recueille 68% des suffrages contre 14% pour son grand rival.

Baylet en demi-teinte. Dans son département, Jean-Michel Baylet franchit la barre des 10%. Le sénateur et président du conseil général du Tarn-et-Garonne totalise 10,72% des voix, mais il n'arrive que quatrième derrière François Hollande, Martine Aubry et Arnaud Montebourg.

Valls victime de la "vague" Montebourg. Le député-maire d'Evry, Manuel Valls, recueille seulement 11% dans L'Essonne. Il est dépassé par François Hollande et Martine Aubry. Mais Manuel a une raison de plus de grincer des dents puisqu'il est dépassé par son frère ennemi Arnaud Montebourg avec 16% des voix.

Royal lâchée par les siens. Soirée cauchemardesque pour l'ancienne candidate à la présidentielle. Dans les Deux-Sèvres, son fief, Ségolène Royal obtient seulement 18% des suffrages exprimés, loin derrière François Hollande qui arrive en tête avec 44%. Dans la Vienne, la présidente de la région Poitou-Charentes n'arrive que troisième avec 17%.

Le scrutin révèle des surprises

Hollande gagne sur les terres de DSK. A Sarcelles, chez Dominique Strauss-Kahn, c'est François Hollande qui arrive en tête des suffrages avec plus de 41% des voix, contre 35% pour Martine Aubry, pourtant soutenue par le député-maire François Pupponi et l'ancien patron du FMI.

Montebourg et le plébiscite marseillais. Le nouvel homme du PS s'offre le luxe de narguer Jean-Noël Guérini sur ses terres. Le député de Saône-et-Loire arrive en troisième position dans le département, avec plus de 20% dans les Bouches du Rhône et 21% à Marseille.

Aubry, et le rêve américain. D'après des premiers résultats qui ont fuité sur Twitter dimanche, la maire de Lille serait arrivée en tête à New York, Washington et Boston. Des résultats qui restent toutefois à confirmer.

Saint-Pierre et Miquelon, nouveau fief de Baylet ? Petit lot de consolation pour le président du Parti radical de gauche qui atteint péniblement 1% des suffrages au niveau national Jean-Michel Baylet crée la surprise dans l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon puisqu'il totalise 39% des voix !