Primaire : Le Foll réfléchit encore, mais ne soutiendra ni Montebourg ni Hamon

  • A
  • A
Primaire : Le Foll réfléchit encore, mais ne soutiendra ni Montebourg ni Hamon
Stéphane Le Foll veut continuer à défendre le bilan du président.@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Le porte-parole du gouvernement sait pour qui il ne votera pas à la primaire mais ne veut pas révéler son choix.

Stéphane Le Foll, fidèle de François Hollande, dira en "début d'année" qui il soutiendra pour la primaire organisée par le PS mais sait déjà qu'il ne "votera pas" pour ceux qui sont dans la "critique systématique" comme Arnaud Montebourg et Benoît Hamon.

La critique systématique. "Je ne veux pas, je n'accepte pas, et je ne voterai pas pour ceux qui vont faire profession dans cette primaire de critiquer et de dénoncer le bilan. Il y en a quelques-uns, vous n'avez qu'à regarder, et qui ont été ministres d'ailleurs. Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, Gérard Filoche et d'autres... qui ont uniquement comme ambition d'être dans cette critique systématique", a affirmé jeudi le porte-parole du gouvernement sur BFMTV et RMC, ajoutant qu'ils faisaient une "erreur grave".

"Je sais où je veux aller". Stéphane Le Foll a aussi indiqué qu'il ferait part de son choix "en début d'année prochaine, lorsque la primaire sera engagée, que les projets seront posés sur la table". Alors qu'on lui demandait s'il hésitait entre Manuel Valls et Vincent Peillon, Stéphane Le Foll a répondu : "Je n'hésite pas, je sais exactement là où je veux aller, mais j'irai avec la méthode qui est la mienne et avec le temps que j'aurai choisi pour le faire". "Je suis là pour rappeler ce qui a été fait" par François Hollande pendant son quinquennat, a-t-il ajouté.