Primaire : Hollande veut "rester cohérent", mais... (E1)

  • A
  • A
Partagez sur :

Interrogé sur ce qu'il était prêt à faire pour obtenir, au second tour de la primaire PS, les voix d'Arnaud Montebourg, François Hollande a répondu, dimanche soir à Solférino : "Arnaud Montebourg a raison d'écouter ce que les uns et les autres vont dire. Mais personne ne comprendrait que je puisse venir sur une position qui n'est pas la mienne", a-t-il insisté, évoquant la démondialisation.

Puis le candidat à la primaire PS a tempéré : "Je dois enrichir ma position, écouter ce qui s'est dit, mais toujours rester dans une cohérence". "Mais j'ai entendu le message du renouvellement, de la moralisation, le message aussi d'une France qui doit se faire plus respecter sur la scène mondiale, y compris dans les échanges", a-t-il lancé.

François Hollande est arrivé en tête de cette primaire, selon les résultats partiels. Arnaud Montebourg, troisième avec 17% des voix, est, lui, en position de "faiseur de roi".