Primaire écolo : se réconcilier après le vote

  • A
  • A
Primaire écolo : se réconcilier après le vote
@ REUTERS
Partagez sur :

Cécile Duflot et Eva Joly ont prôné l'union et tendu la main à Nicolas Hulot.

Cécile Duflot, secrétaire nationale d'Europe-Ecologie Les Verts, et l'ex-juge Eva Joly ont prôné samedi l'union après la campagne lors de laquelle les deux candidats, Eva Joly et Nicolas Hulot, se sont affrontés. Une opération réconciliation qui n'a pas commencé de la meilleure des manières puisque Nicolas Hulot a été accueilli par un sceau d'épluchures déversés sur sa tête.

"Nous sommes tous porteurs de ce désir de transformation de notre pays en écologie politique, cela ne peut se réaliser qu'unis", a néanmoins martelé Eva Joly en marge d'un conseil fédéral EELV à Nantes.

"On a le devoir de travailler ensemble"

Cet appel est une réponse à Nicolas Hulot, qui a déclaré cette semaine qu'il "accompagnera la dynamique", mais s'est dit "pas convaincu qu'Eva Joly ait très envie de travailler avec un ancien animateur de télé, un représentant des multinationales et un suppôt de la droite".

La candidate Eva Joly a estimé samedi que le débat "était resté dans les limites" en ajoutant qu'"en politique, lorsqu'il y a un choix à faire, il est normal que chacun marque son territoire". "On a le devoir de travailler ensemble et de dépasser des moments qui ont pu être compliqués pour les uns et pour les autres", a renchéri Cécile Duflot.

Les premiers résultats de la primaire Europe Ecologie-Les Verts, dont le vote est clos depuis jeudi minuit, devaient être connus dimanche en fin de journée. Au premier tour, l'ex-juge a raté l'élection de seulement 64 voix (49,75% contre 40,22% à l'ancien animateur).

En lutte contre le projet d’aéroport de Nantes

Ce conseil fédéral d’EELV était organisé à l'occasion d'une mobilisation à Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique, contre le futur aéroport Grand Ouest de Nantes. Les élus écologistes ont donc voté une motion réaffirmant "leur opposition" à ce projet.

Projet soutenu par les collectivités socialistes, l'aéroport Notre-Dame-des-Landes a été qualifié par EELV de sujet "incontournable" en vue d’un accord avec les socialistes pour l’élection présidentielle en 2012.