Primaire du PS : Rachline a "l'impression de voir un conseil des ministres"

  • A
  • A
Primaire du PS : Rachline a "l'impression de voir un conseil des ministres"
David Rachline écarte par ailleurs l'idée selon laquelle des électeurs FN se seraient immiscés dans le scrutin organisé par le PS.@ JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP
Partagez sur :

Le directeur de campagne de Marine Le Pen n'est "pas sûr que le PS soit en mesure d'avoir un candidat au second tour" de l'élection présidentielle.

David Rachline, directeur de campagne de Marine Le Pen, a estimé dimanche que la primaire organisée par le Parti socialiste donnait "l'impression de voir une réunion du Conseil des ministres". "Il ne manque d'ailleurs que M. Macron qui lui aussi appartenait à ce gouvernement", a-t-il lancé dans l'émission Dimanche En Politique sur France 3.

"Ils sont disqualifiés". Le sénateur du Var a dit ne pas croire que des électeurs FN puissent avoir été tentés d'aller voter pour influer sur le résultat, parce qu'ils "ont fait ce constat que d'abord il s'agissait d'un échec terrible ces derniers mois de gouvernement, des dernières années même".

David Rachline n'est "pas sûr que le PS soit en mesure d'avoir un candidat qui soit au second tour" de la présidentielle. "Ce qui est important aujourd'hui, c'est de faire le constat de leurs échecs. Ceux qui se présentent aujourd'hui aux suffrages des Français, à droite comme à gauche, ne sont pas à même de présenter de nouvelles idées.(...) Ils sont disqualifiés", a-t-il jugé.