Primaire de la gauche : le fusil Famas s'invite dans le débat

  • A
  • A
Primaire de la gauche : le fusil Famas s'invite dans le débat
Arnaud Montebourg a interpellé Manuel Valls sur le remplacement du fusil Famas. @ Eric FEFERBERG / POOL / AFP
Partagez sur :

L'armée française avait annoncé qu'elle remplacerait ses traditionnels fusils Famas, produits à Saint-Étienne, par des modèles de production allemande.

Arnaud Montebourg a interpellé mercredi un de ses rivaux à la primaire initiée par le PS, Manuel Valls, au sujet du remplacement des fusils d'assaut français Famas par des HK allemands, décidé lorsqu'il était Premier ministre. "J'ai un reproche à faire au gouvernement qui a été dirigé par Manuel Valls", a débuté le candidat Montebourg, chantre du "made in France", alors que le troisième et dernier débat télévisé entre les sept candidats abordait les questions industrielles.

"Le gouvernement n'a rien trouvé de mieux…" En septembre dernier, l'armée française a annoncé qu'elle remplacerait ses traditionnels fusils Famas, produits à Saint-Étienne, par des fusils HK de production allemande. Arnaud Montebourg s'est offusqué : "Le gouvernement n'a rien trouvé de mieux que de faire travailler une entreprise étrangère, sans même lui demander de venir le fabriquer en France." "Je trouve que c'est une atteinte à notre souveraineté", s'est insurgé l'ancien ministre de l'Économie et du Redressement productif.

L'ex-Premier ministre n'a pas répliqué directement, préférant saluer le rachat de Zodiac par Safran pour former le numéro deux des équipements aéronautiques. Il a aussi expliqué en avoir "assez de l'opposition entre lutte contre la pauvreté et le soutien aux entreprises".