Primaire de la gauche : écarté, Gérard Filoche veut déposer des recours

  • A
  • A
Primaire de la gauche : écarté, Gérard Filoche veut déposer des recours
Gérard Filoche entend toujours être candidat à la primaire du Parti socialiste.@ XAVIER LEOTY / AFP
Partagez sur :

Pas retenu par le Comité national d'organisation de la primaire, Gérard Filoche a annoncé qu'il allait déposer un double recours.

Gérard Filoche ne pourra pas participer à la primaire de la gauche. Faute de parrainages suffisants, Il ne figure pas dans la liste définitive des candidats publiée samedi par la Haute autorité de la primaire. Mais il en faut plus pour arrêter l'ancien inspecteur du travail.

Un "double recours". Gérard Filoche a en effet annoncé dans la foulée qu'il déposerait un "double recours". "Après consultation de mon avocat, je fais un double recours, au niveau des parrainages, et sinon pour accéder directement à la primaire [en dehors du PS] comme Pinel, de Rugy ou Bennahmias", a-t-il indiqué à Franceinfo. Parallèlement, le candidat malheureux a fustigé le Parti socialiste et sa gestion des candidatures, sur Twitter, estimant notamment que le PS faisait "semblant de recaler deux candidats" (lui et Fabien Verdier, également éliminé) et avait fait "fuiter" son éviction.





Le PS veut calmer le jeu. De leur côté, les instances du Parti socialiste ont appelé à l'apaisement. Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, a ainsi regretté que Gérard Filoche se lance dans des "polémiques", tandis que Thomas Clay, président de la Haute autorité de la primaire, a dit espérer que chacun joue le jeu. Avant même l'annonce officielle des candidatures validées, la Haute autorité avait en effet déjà "reçu des documents [juridiques] qui laissaient présager qu'il y aurait des recours".