Primaire de la gauche : comment exister pendant la trêve des confiseurs ?

  • A
  • A
Primaire de la gauche : comment exister pendant la trêve des confiseurs ?
Benoit Hamon et Arnaud Montebourg à la fête de la Rose en 2014.@ JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :

Les candidats doivent lever le pied, mais sans totalement s'arrêter pour montrer qu’ils sont au travail.

La période des fêtes est un casse-tête pour les candidats de la primaire à gauche. Le premier tour aura lieu dans moins d'un mois, le 22 janvier, et le premier débat télé, dans quinze jours ! Et c'est une période compliquée car il y a une sorte de grand écart entre cette trêve des confiseurs qui veut qu'on ne fasse pas de politique pendant les fêtes et la nécessité de faire campagne quand même, car tout va aller très vite.

Un communiqué envoyé à 2h du matin. Oui, les candidats doivent lever le pied, mais sans totalement s'arrêter. Tous peaufinent leur programme et le chiffrage qu'ils devront présenter dès la semaine prochaine. Et puis il faut quand même occuper le terrain, montrer qu'on travaille, parfois jusque très tard, comme l'équipe d'Arnaud Montebourg, qui a envoyé la nuit dernière à 2h du matin un communiqué, pour annoncer la mise en ligne des propositions du candidat.

Communication donc, et puis quelques déplacements rapides. Benoit Hamon passe les fêtes chez lui dans le Finistère ? Il en a profité mardi après-midi pour visiter une base de la Marine Nationale à Brest. Vincent Peillon, lui, sera à Tours mercredi. Le prof de philo visitera une librairie.

La "guerre éclair" de Valls. Quant à Manuel Valls, après la farine, la poudreuse ! Il profite de ses vacances à la montagne avant de retrouver Paris. Un tweet au passage pour se féliciter de la baisse de chômage et s'associer à cette bonne note de la fin du quinquennat. Avant de se lancer dans ce que ses soutiens appellent la "Blitzkrieg", une "guerre éclair", à partir du 3 janvier.

Quand à Jean-Luc Benhamias, Sylvia Pinel et François De Rugy, c'est principalement repos. Avec assez peu de moyens : les déplacements, les meetings incessants, ce n'est de toute façon pas pour eux.


Primaire de la gauche : Europe 1 et France 2 organisent le débat décisif avant le premier tour

Trois jours avant le premier tour de la primaire de la gauche, Europe 1 et France 2 proposent en direct le dernier débat entre les candidats, jeudi 19 janvier 2017 dès 20h55. 

Les sept candidats Jean-Luc BennahmiasBenoît HamonArnaud MontebourgVincent PeillonSylvia PinelFrançois de Rugy et Manuel Valls répondront aux questions de Fabien NamiasDavid Pujadas et Léa Salamé.