Primaire de la droite : des cafouillages sur les listes et des électeurs qui repartent sans voter

  • A
  • A
Primaire de la droite : des cafouillages sur les listes et des électeurs qui repartent sans voter
Alain Juppé a voté à Bordeaux, ville dont il est maire. @ AFP
Partagez sur :

Dans le Rhône et la région lyonnaise, certains votants dont les noms n'apparaissent pas sur les listes électorales n'ont pas pu voter. Ils sont invités à présenter leur carte électorale.

Alors que se tiennent dimanche le premier tour de la primaire de la droite et du centre et que près de trois millions d'électeurs sont attendus, les premiers cafouillages apparaissent dans certains bureaux de vote du Rhône et de la région lyonnaise. Rapporté par Le Progrès, les noms en "V" sont particulièrement concernés. "On va dire que tout n'est pas tout à fait au point", a déclaré un électeur ressorti d'un bureau de vote... sans avoir pu voter, son nom étant introuvable sur les listes.

"Des coquilles dans la fusion des listes". Idem pour le maire de Rillieux-la-Pape (LR), Alexandre Vincendet qui souhaitait voter. "Il y a eu des bugs, des coquilles dans la fusion des listes qui s'est faite à Paris", explique-t-il. Car si elles ont été envoyées il y a une semaine en région, les listes n'ont été découvertes que dimanche matin.

Du coup, les hautes instances des primaires de la droite ont décidé de permettre aux électeurs dont les noms ne seraient pas sur les listes de ramener leur carte d'électeur. Sauf que cette information n'a pas été communiquée dans les premières heures de l'élection et de nombreux électeurs sont repartis sans avoir pu glisser leur bulletin dans l'urne.

Un scrutin différent des autres.  Un brin dépités, les organisateurs découvrent les difficultés d'organisation d'un scrutin différent des élections habituelles. A la différence d'un vote traditionnel, les électeurs doivent d'abord s'acquitter de deux euros et d'un émargement dans une liste, la "charte des valeurs de la droite". C'est seulement par la suite qu'ils peuvent prendre l'enveloppe et les sept bulletins de vote pour passer dans l'isoloir. A la sortie de celui-ci, ils doivent signer une deuxième liste d'émargement.