Primaire à droite : Alain Juppé défend "le droit des Français de l'étranger"

  • A
  • A
Primaire à droite : Alain Juppé défend "le droit des Français de l'étranger"
Mardi, le bureau politique des Républicains, a décidé d'abandonner le vote électronique pour les Français de l'étranger.
Partagez sur :

POSITIONNEMENT - Alain Juppé a défendu vendredi le "droit des Français de l'étranger" à pouvoir participer à la primaire. 

La décision du bureau politique des Républicains d'abandonner le vote électronique ne fait pas l'unanimité. Vendredi, Alain Juppé, candidat à la primaire à droite, a défendu "fermement le droit des Français de l'étranger" à participer à cette primaire "dans de bonnes conditions".

Juppé juge "inacceptable" la décision du bureau politique. "Je défends fermement le droit des Français de l'étranger à participer dans de bonnes conditions", écrit l'ancien Premier ministre sur son blog. Dans un "message" aux Français établis à l'étranger publié sur son site de campagne, le maire de Bordeaux juge "incompréhensible" et "inacceptable" la décision du bureau politique. Mardi, le bureau politique des Républicains, à la demande du président du parti Nicolas Sarkozy, a décidé, par 43 voix sur 47, d'abandonner le vote électronique au profit d'un vote papier classique, pour les 1,2 million de Français de l'étranger.

Cette décision a été contestée par la Haute autorité chargée du bon déroulement de la primaire et les principaux candidats à l'élection, la Haute autorité recommandant que le bureau politique de LR, instance dirigeante du parti, soit de nouveau saisi de la question. "J'y serai et j'y défendrai fermement votre droit à participer dans de bonnes conditions à ce grand rendez-vous démocratique, que vous soyez ou non membre de ce parti", promet Alain Juppé.