Présidentielle-sondages : Manuel Valls, meilleur candidat de la gauche si François Hollande ne se présente pas

  • A
  • A
Présidentielle-sondages : Manuel Valls, meilleur candidat de la gauche si François Hollande ne se présente pas
Si François Hollande ne se présente pas à la primaire de la gauche, Manuel Valls est le meilleur candidat@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Si François Hollande ne se présentait pas à la primaire de la gauche, c'est l'actuel Premier ministre qui serait plébiscité par les sympathisants de gauche.

François Hollande serait battu par Arnaud Montebourg au second tour de la primaire à gauche, contrairement à Manuel Valls qui s'imposerait nettement, quel que soit son adversaire, si le chef de l'État n'est pas candidat. L'actuel Premier ministre apparaît ainsi comme le meilleur candidat potentiel pour la majorité des sympathisants de la gauche.

Hollande serait battu par Montebourg. Selon un sondage BVA diffusé mardi*, s'il était candidat à la primaire, François Hollande, en nette baisse, sortirait en tête au 1er tour avec 40% (-3) d'intentions de vote, devant Arnaud Montebourg qui gagne un point à 34%. Si Emmanuel Macron était également candidat, il arriverait en tête au 1er tour avec 28%, juste devant l'actuel chef de l'État crédité de 27%, et Arnaud Montebourg à 24%. Benoît Hamon recueillerait 11 à 13% des voix, selon cette enquête.

Au second tour, François Hollande serait battu par Arnaud Montebourg avec 48% des voix contre 52%, un score sans changement par rapport à un précédent sondage de septembre. Il l'emporterait en revanche de justesse sur Emmanuel Macron, par 50,5% contre 49,5%.

Si Valls se présentait, il serait le candidat de la gauche. Dans l'hypothèse d'une candidature de Manuel Valls à la place de l'actuel chef de l'État, l'actuel Premier ministre recueille pour sa part 44% (=) d'intentions de vote au 1er tour, contre 32% (+1) à Arnaud Montebourg et 13% à Benoît Hamon (-1). Si Emmanuel Macron était également candidat, Manuel Valls s'imposerait également au 1er tour avec 34% d'intentions de vote, contre 24% à l'ex-ministre de l'Économie, 21% à Arnaud Montebourg et 11% à Benoît Hamon.

Au second tour, Manuel Valls l'emporterait nettement face à Arnaud Montebourg, avec 57% (+6) des voix contre 43% (-6). Face à Emmanuel Macron, il s'imposerait encore plus nettement, avec 58% d'intentions de vote contre 42%.

Manuel Valls, le meilleur candidat potentiel. Cette confiance en Manuel Valls est confirmée par un sondage Ipsos paru mardi dans Le Parisien/Aujourd'hui en France**. Le Premier ministre apparaît avec 37% d'opinions favorables comme le meilleur candidat potentiel de gauche à l'élection présidentielle si le président François Hollande ne brigue pas un second mandat. Le chef du gouvernement devance Arnaud Montebourg (32%), Ségolène Royal (30%), Martine Aubry (27%), Bernard Cazeneuve (21%), Jean-Yves Le Drian (19%) et Benoît Hamon (19%).

Inversement, 63% des personnes interrogées pensent tout de même que Manuel Valls serait un mauvais candidat si François Hollande ne se représentait pas. 68% des sondés considèrent qu'Arnaud Montebourg serait un mauvais candidat, 70% pour Ségolène Royal, 73% pour Martine Aubry, 77% pour Bernard Cazeneuve et 79% pour Jean-Yves Le Drian et Benoît Hamon. 

*Sondage réalisé en ligne du 3 au 13 novembre auprès de 9.206 personnes inscrites sur les lignes électorales, selon la méthode des quotas. 

**Sondage réalisé par Internet les 9 et 10 novembre selon la méthode des quotas auprès d'un échantillon de 1015 personnes, représentatif de la population française.