Présidentielle : seul un Français sur quatre souhaite que François Fillon reste candidat

  • A
  • A
Présidentielle : seul un Français sur quatre souhaite que François Fillon reste candidat
53% des sympathisants des Républicains souhaitent que François Fillon maintienne sa candidature@ AFP
Partagez sur :

Une grande majorité des Français estime que François Fillon ne remportera pas l'élection présidentielle.

Seul un Français sur quatre (25%) souhaite que François Fillon maintienne sa candidature, soit une nette baisse par rapport à début février (-10 points), selon un sondage Harris Interactive pour RMC et le site Atlantico* réalisé après sa déclaration et publié jeudi.

Moins soutenu par les sympathisants des Républicains. Le vainqueur de la primaire de la droite et du centre perd surtout beaucoup de terrain chez les sympathisants LR, qui ne sont plus que 53% (-14) à vouloir qu'il se maintienne et 48% chez les sympathisants de la droite et du centre (-2). 77% des Français ne souhaitent pas que "la justice fasse une pause des investigations visant à l'élection présidentielle", 57% chez les sympathisants LR et 63% chez ceux de la droite et du centre.

Un "assassinat politique" d'après une majorité de sympathisants. 57% des Français (contre 43%) estiment que François Fillon a tort quand il dit ne pas "avoir été traité comme un justiciable comme les autres", alors que le même pourcentage de sympathisants LR pensent qu'il ne l'a pas été. 38% des Français sont d'accord avec l'idée avancée par François Fillon qu'il s'agirait d'un "assassinat politique", alors que 62% rejettent cette idée. 70% des sympathisants LR adhèrent à cette assertion de François Fillon, comme 63% des sympathisants de la droite et du centre.

Fillon ne serait plus dans la course pour la présidentielle. Enfin, une écrasante majorité de Français (83%) estiment que François Fillon ne remportera certainement pas (47%) ou probablement pas (36%) l'élection présidentielle de 2017. 59% des sympathisants LR pensent qu'il ne la remportera certainement pas ou probablement pas.

*Sondage réalisé en ligne mercredi après la déclaration de François Fillon selon la méthode des quotas auprès de 980 personnes de 18 ans et plus.