Présidentielle : pour 63% des Français, Macron a raison de ne pas passer par la primaire

  • A
  • A
Présidentielle : pour 63% des Français, Macron a raison de ne pas passer par la primaire
Pour la majorité des Français, Emmanuel Macron "incarne le renouveau" mais est "trop proche de la finance"@ PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :

D'après un sondage publié vendredi, Emmanuel Macron serait dynamique aux yeux des Français mais trop proche du monde de la finance.

Près de six Français sur dix (57%) considèrent la candidature d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle comme "une bonne chose" et 63% lui donnent raison de ne pas passer par la primaire de la gauche, selon un sondage Odoxa pour France Info publié vendredi.

Macron aurait raison de ne pas participer à la primaire de la gauche. Ils sont 43% à juger négativement la candidature de l'ex-ministre de l'Économie pour 2017 et 36% pensent qu'il a tort de ne pas passer par la primaire à gauche prévue fin janvier. La proportion est un peu plus forte chez les sympathisants de gauche, qui lui donnent tort à 43% de ne pas jouer le jeu de la primaire.

Emmanuel Macron, cet homme politique du centre. Pour plus de la moitié des Français interrogés (56%), Emmanuel Macron, qui a déclaré sa candidature mercredi pour 2017, est un homme politique "du centre". 21% le situent à droite et autant à gauche, selon cette enquête. Les proches du centre (71%) et de la gauche (58%) sont les plus nombreux à le voir au centre.

Un traître pour 37% des personnes interrogées. Enfin, 79% des personnes interrogées le jugent dynamique, 67% "trop proche de la finance" et 61% pensent qu'il "incarne le renouveau". Mais seulement 41% le croient "capable de faire un bon président de la République" et 37% lui accolent le qualificatif de "traître".

Enquête réalisée en ligne les 16 et 17 novembre auprès de 1.002 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.