Présidentielle : Nicolas Sarkozy annonce qu'il votera pour Emmanuel Macron

  • A
  • A
Présidentielle : Nicolas Sarkozy annonce qu'il votera pour Emmanuel Macron
"Je considère que l'élection de Marine Le Pen et la mise en oeuvre de son projet entraîneraient des conséquences très graves pour notre pays et pour les Français", explique Nicolas Sarkozy.@ ERIC FEFERBERG / POOL / AFP
Partagez sur :

L'ancien président de la République votera pour Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle. "Un choix de responsabilité qui ne vaut en aucun cas un soutien à son projet", précise-t-il. 

Nicolas Sarkozy a annoncé mercredi sur les réseaux sociaux qu'il votera pour Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle le 7 mai, pour faire barrage à la candidate du Front national. "Je considère que l'élection de Marine Le Pen et la mise en œuvre de son projet entraîneraient des conséquences très graves pour notre pays et pour les Français. Je voterai donc au second tour de l’élection présidentielle pour Emmanuel Macron", écrit l'ancien chef de l'État dans un post sur son compte Facebook. "C'est un choix de responsabilité qui ne vaut en aucun cas un soutien à son projet", ajoute-t-il.

Le choix de l'alternance aux législatives. Nicolas Sarkozy estime par ailleurs que les élections législatives de juin seront l'occasion pour les Français de faire "le choix d'une alternance véritable" en votant pour les candidats de la droite et du centre investis par LR. L'ancien chef de l'État appelle cependant "tous les responsables de la droite et du centre au rassemblement des énergies, des talents et des compétences" face à une situation qu'il juge "exceptionnelle". "Tout autre comportement serait irresponsable. La division n'est pas une option face à l'extrême gravité de la situation de la France", écrit Nicolas Sarkozy, alors que son parti est traversé par de fortes tensions depuis l'élimination de François Fillon au premier tour la présidentielle.

Un retrait de la vie politique "active" confirmé. "J'ai décidé il y a quelques mois de me retirer de la vie politique active. Je n'ai pas l'intention de revenir sur ce choix", précise encore Nicolas Sarkozy, qui a tenté un retour lors des primaires de la droite mais a été battu par son ancien Premier ministre François Fillon, lui-même désormais éliminé.