Présidentielle : s'il est candidat, Macron l'annoncera d'ici le 10 décembre

  • A
  • A
Présidentielle : s'il est candidat, Macron l'annoncera d'ici le 10 décembre
Emmanuel Macron devrait annoncer sa candidature avant le 10 décembre.@ Thomas SAMSON / AFP
Partagez sur :

Le porte-parole d'Emmanuel Macron a annoncé mardi que l'ancien ministre de l'Economie se prononcerait "d'ici le meeting du 10 décembre". Un peu plus tôt, son entourage avait indiqué à l'AFP que sa candidature était actée. 

Le scénario de la candidature se précise. Si l'ancien ministre de l'Economie Emmanuel Macron se présente à l'élection présidentielle de 2017, sa décision sera officialisée "d'ici le meeting du 10 décembre", organisé "a priori à Paris", a affirmé son porte-parole, mardi.

Un projet présidentiel pour la mi-décembre. Emmanuel Macron "déclarera sa candidature" à l'élection présidentielle "avant le 10 décembre", avait indiqué l'entourage de l'ancien ministre à l'AFP, plus tôt dans l'après midi. "Il est en train de mûrir sa décision. (...) Il n'y a pas d'accélération, il est exactement dans son calendrier", a ensuite atténué son porte-parole. "Toutes les conditions sont réunies", ont cependant indiqué des proches d'Emmanuel Macron. Le fondateur d'En marche ! a constitué ses équipes, organisé son mouvement en plus de 1.700 comités locaux et recueilli 2,8 millions d'euros de dons. L'ancien ministre de l'Economie devrait progressivement dévoiler son projet d'ici la mi-décembre. Il détaillera jeudi dans une longue interview à L'Obs ses "solutions" sur le plan social. François Hollande doit, lui, dire en décembre s'il se représente à la présidentielle.

Une équipe peu expérimentée. Avec la constitution de son mouvement, l'ancien ministre s'est déjà constitué une sorte d'équipe de campagne. Mais beaucoup de ses soutiens sont de purs novices en politique et partent de zéro. Il s'agit désormais de fixer une feuille de route et des objectifs. "En Marche !" revendique aujourd'hui plus de 1.700 comités locaux dans le pays, 90.000 adhérents et des finances au beau fixe. Mais, et c'est une information d’Europe 1, la réalité derrière ces chiffres est un peu moins reluisante.

Pas de sections, pas de fédérations, pas de bureaux... Chez Emmanuel Macron, pour créer un comité local, deux clics sur Internet suffisent. "C'est une organisation horizontale", se défend l'ancien ministre. "C'est le niveau zéro de la structure, c'est une coquille vide", raillent ses adversaires. Emmanuel Macron revendique plus de 90.000 adhérents. Mais s'inscrire sur un site, c'est une chose, et animer des réunions chaque semaine, aller sur les marchés, partir en campagne, c'est bien différent. D'après nos informations, ces comités locaux recensent aujourd'hui 6.800 membres. Moyenne : quatre membres par groupe. On est encore loin d'une armée organisée et prête au combat.