Présidentielle-Sondage : les sympathisants de syndicats de salariés ont d'abord voté Macron ou Mélenchon

  • A
  • A
Présidentielle-Sondage : les sympathisants de syndicats de salariés ont d'abord voté Macron ou Mélenchon
Les électeurs proches de syndicats de salariés ont voté Mélenchon ou Macron au premier tour.@ PASCAL PAVANI / AFP
Partagez sur :

Les électeurs proches d'un syndicat de salariés ont majoritairement voté pour Jean-Luc Mélenchon ou Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle.

Les électeurs sympathisants d'un syndicat de salariés ont voté ex aequo en premier lieu pour Emmanuel Macron ou Jean-Luc Mélenchon, et ceux proches d'une organisation patronale pour François Fillon au premier tour de la présidentielle, montre lundi un sondageHarris Interactive. Parmi les personnes inscrites sur les listes électorales se disant proche d'un syndicat de salariés, 28% ont voté pour Jean-Luc Mélenchon, et autant pour Emmanuel Macron, selon ce sondage réalisé pour le quotidien Liaisons sociales et le groupe d'édition Wolters Kluwer.  

FO vote FN. Ils sont 13% à avoir voté pour Marine Le Pen et autant pour François Fillon, 11% pour Benoît Hamon, 3% pour Nicolas Dupont-Aignan, 2% pour Philippe Poutou et 1% pour François Asselineau. Du côté des candidats choisis pour le second tour, Emmanuel Macron recueille le plus de voix parmi les sympathisants CFDT (48%), devant ceux de l'Unsa (42%), de la CFE-CGC (31%) et de la CFTC (29%). La présidente du FN obtient, elle, le plus fort score au sein des sympathisants de Force ouvrière (24%), comme en 2012 (25%). Le vote FN est présent au sein de tous les syndicats : CGT (15%), CFTC (14%), Unsa (14%), CFE-CGC (13%), Solidaires (13%), FSU (9%) et CFDT (7%).

Dans le détail, par syndicat, les inscrits proches de la CGT ont voté en grande majorité pour Jean-Luc Mélenchon (51%), puis loin derrière pour la candidate du FN (15%), celui du PS (13%) et d'En Marche! (12%). Parmi les sympathisants CFDT, Emmanuel Macron (48%) est suivi à bonne distance par François Fillon (15%), Jean-Luc Mélenchon (14%), Benoit Hamon (12%) et Marine Le Pen (7%). Parmi ceux de FO, Jean-Luc Mélenchon recueille 32% des suffrages, suivi de Marine Le Pen (24%), d'Emmanuel Macron (15%) et Benoit Hamon (11%). Les sympathisants de la CFTC et de la CFE-CGC ont placé en tête le candidat LR avec 34% pour le syndicat chrétien et 43% pour le syndicat des cadres.

Les syndicats patronaux votent LR. François Fillon est également plébiscité chez les inscrits proches d'une organisation patronale (Medef/CPME) où il capte 58% des voix, suivi d'Emmanuel Macron (21%). Marine Le Pen y recueille 8% des suffrages, parmi les plus bas de l'échantillon. La candidate du FN arrive en première place chez les personnes ne se disant proche d'aucun syndicat (25%). Elle est suivie d'Emmanuel Macron (23%), François Fillon (19%) et Jean-Luc Mélenchon (17%).

Sondage réalisé en ligne le 23 avril auprès d'un échantillon de 7.191 inscrits sur les listes électorales, issu d'un échantillon représentatif de 7.830 Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas. Marge d'erreur entre 0,6 et 1,4 point.