Présidentielle : les candidats jettent leurs dernières forces dans la bataille

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Trois meetings pour François Fillon, le Zénith de Paris pour Marine Le Pen et un rassemblement place de la République pour Benoît Hamon, les candidats ne relâchent pas leurs efforts pour la dernière semaine de campagne avant le 1er tour.

Vendredi prochain, à minuit, la campagne officielle pour le premier tour de la présidentielle sera terminée. Les candidats disposent donc de six jours - dimanche compris - pour convaincre les nombreux indécis et jettent leurs dernières forces dans la bataille.

Trois derniers meetings pour Fillon. Six jours pour faire la différence entre les quatre candidats qui sont dans un mouchoir de poche. Tout est possible, alors ils vont sillonner la France. François Fillon sera en visite à Nice lundi pour un dernier grand meeting. Mardi, il sera 1.000 kilomètres plus au nord, à Lille, et fera un déplacement commun avec Alain Juppé mercredi. Le lendemain, ses soutiens organiseront pas moins de 100 réunions publiques dans tout le pays, pendant que tous les candidats se succéderont sur France 2. 

Le retour de l'hologramme.Jean-Luc Mélenchon, lui,est en meeting dimanche après-midi à Toulouse. Lundi, il fera le tour de l'Ile-de-France en péniche et mardi, ce sera le retour de l'hologramme. Le candidat sera à Dijon et son image 3D sera dans six villes de métropole et d'Outre-mer.

Une organisation rodée.Marine Le Pen suit son programme calé de longue date. Une fin de campagne classique avec deux grands meetings : le Zénith de Paris lundi et le dôme de Marseille mercredi. Emmanuel Macron mise quant à lui  sur son gros rassemblement à Bercy, lundi, objectif : démonstration de force ! Pour le reste de la semaine, le flou demeure dans l'organisation de la campagne. Plusieurs rendez-vous annulés et un agenda qui se remplit au jour le jour.

Un grand rassemblement.Benoît Hamon espère toujours  faire mentir les sondages en organisant un grand rassemblement place de la République à Paris mercredi soir.