Présidentielle : "la vie de dingue" des candidats

  • A
  • A
Présidentielle : "la vie de dingue" des candidats
@ MAX PPP
Partagez sur :

TOUT EST DIT - A bout de souffle, les présidentiables multiplient les bourdes.

Tous les matins, Laurent Guimier et la rédaction d'Europe 1 sélectionnent pour vous le meilleur des déclarations et des petites phrases politiques du jour.

 Gros coup de fatigue ce matin sur la campagne. Les prétendants au poste de président sont tous crevés, fatigués. D’ailleurs jeudi toute la journée, les internautes se sont focalisés sur une photo du journal Libération où on voyait François Hollande pas très en forme, penché sur ses dossiers dans un train.

S'il y en a bien un qui le comprend ce matin, c'est le numéro deux du Front national, Louis Aliot. Qui n'est autre que le compagnon de Marine Le Pen. Sur Canal+, il reconnaît que les présidentiables mènent une "vie de dingue". Une vie qu'il compare même à celle des sportifs de haut niveau. 

Depuis quelques jours, les candidats enchaînent les émissions de télé et de radio. Ils doivent se renouveler en permanence, lancer de nouvelles idées. Du coup, Yann Wehrling du MoDem ironise : avec François Hollande, "le changement de programme, c'est maintenant". 

Même le Président-candidat n’a plus le temps de pouponner. En début de semaine, des photos volées de sa fille Giulia ont circulé sur internet. Carla Bruni, la maman, a râlé sur son site internet. Hier, à sa sortie du Café de la Place, dans la petite commune d’Aubérive dans la Marne, deux dames ont demandé à Nicolas Sarkozy des nouvelles de la petite. Le chef de l'Etat s'est donc exprimé. "C'est pas chic", a-t-il dit au micro de Stéphane Grand. 

La fatigue fait déraper certains candidats. Au cours d’une émission de La Chaîne parlementaire, le directeur de la campagne de François Hollande s'est légèrement emmêlé les pinceaux. Pierre Moscovici était interrogé sur les outils de communication du candidat socialiste sur internet. Et là, c’est le drame. Au lieu de parler du site toushollande.fr, il parle de "tous sauf hollande". Beau joueur, Pierre Moscovici s’est expliqué sur twitter en fin d’après-midi : “Plus que jamais, on l'a compris, c'est toushollande.fr. Pour le "tout sauf", mon inconscient pensait manifestement à autre chose”.On souhaite donc un bon week-end aux candidats et leurs équipes !