François Fillon revoit à la baisse ses économies auprès des collectivités

  • A
  • A
François Fillon revoit à la baisse ses économies auprès des collectivités
"L'objectif que je propose, c'est une baisse de 1,5 milliard d'euros par an", a affirmé mercredi l'ex-Premier ministre devant les maires de France.@ AFP
Partagez sur :

Le candidat de la droite à la présidentielle a indiqué mercredi qu'il baisserait les dotations des collectivités de 7,5 milliards d'euros, au lieu des 20 milliards prévus.

François Fillon, candidat de la droite à la présidentielle, a annoncé mercredi devant l'Association des maires de France (AMF) qu'il baisserait les dotations des collectivités territoriales de 7,5 milliards d'euros, au lieu des 20 milliards prévus dans son projet. "L'objectif que je propose, c'est une baisse de 1,5 milliard d'euros par an, soit 7,5 milliards d'euros durant le quinquennat", a affirmé l'ex-Premier ministre.

Objectif : "la baisse de la dépense publique". Insistant sur "le caractère incontournable de la baisse de la dépense publique", François Fillon a expliqué que lorsqu'il avait été élu pour la première fois, en 1981, la dette française représentait "17% de la richesse nationale". "Aujourd'hui, ça frôle les 100%, et cela va continuer à croître", a-t-il ajouté. "Même en admettant qu'on mette en oeuvre le plan ambitieux que je propose - 100 milliards de baisse de la dépense publique - on ne commencera à rembourser la dette qu'à la fin du quinquennat."

Dans son projet, François Fillon proposait de ventiler les 100 milliards d'économies entre l'État (à raison de 30 milliards), les collectivités territoriales (20 milliards), la sécurité sociale (40 milliards) et la dégressivité et plafonnement des allocations chômage (10 milliards).