Présidentielle : Arnaud Montebourg appelle Jean-Luc Mélenchon à abandonner

  • A
  • A
Présidentielle : Arnaud Montebourg appelle Jean-Luc Mélenchon à abandonner
Arnaud Montebourg a fustigé Manuel Valls, qui a refusé d'accorder son parrainage à Benoît Hamon.@ PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :

Pour Arnaud Montebourg, le retrait du candidat du Parti de Gauche permettrait à Benoît Hamon d'accéder au second tour de l'élection présidentielle.

Arnaud Montebourg a appelé jeudi Jean-Luc Mélenchon à abandonner la course à l'Élysée pour permettre à la gauche représentée par le socialiste Benoît Hamon "d'être au deuxième tour" de l'élection présidentielle. "J'appelle au retrait de la candidature de Jean-Luc Mélenchon pour nous permettre d'être au deuxième tour, nous en avons besoin, nous sommes devant le mur de l'histoire", a déclaré sur France Inter le candidat malheureux à la primaire de la gauche élargie.

"On a déjà perdu le Parti communiste, maintenant on va perdre le Parti socialiste, qu'est-ce qu'il restera en face pour défendre le monde du travail ?", a demandé Arnaud Montebourg. Il appelle au retrait de Jean-Luc Mélenchon, candidat de La France insoumise que les sondages placent cinquième au premier tour, derrière Benoît Hamon. Il estime que "son intelligence, son extrême culture et sa vision de la société française" devraient lui permettre de prendre cette décision.

Manuel Valls accusé d'accentuer "la dislocation de la gauche". Arnaud Montebourg a également critiqué le refus de Manuel Valls, battu au second tour de la primaire par Benoît Hamon, de donner son parrainage au candidat socialiste. "Manuel Valls, comme moi, a été battu. L'engagement signé sur le papier était de soutenir le vainqueur. Je regrette que quand on signe un engagement, on le transforme en chiffon de papier. C'est exactement ce que fait l'ancien Premier ministre, et il le fait en accentuant la dislocation de la gauche", a affirmé celui qui fut entre mai 2012 et août 2014 ministre de l'Économie.