Election présidentielle : 5 questions sur le premier tour, dimanche 23 avril

  • A
  • A
Election présidentielle : 5 questions sur le premier tour, dimanche 23 avril
Dimanche, les bureaux de vote ouvrent à partir de 8 heures.@ BORIS HORVAT / AFP
Partagez sur :

Bureaux de vote, procuration, annonce des résultats… Europe 1 vous rappelle le mode d’emploi du scrutin.

CINQ CHOSES A SAVOIR

Le dénouement approche. Pour ne pas vous emmêler les pinceaux  dimanche, Europe 1 fait le point sur le déroulement du vote pour le premier tour de l’élection présidentielle, qui aura lieu dimanche 23 avril.

Pour rappel : sont appelés aux urnes les citoyens français, âgés d’au moins dix-huit ans le jour du scrutin, et étant inscrits sur les listes électorales au 31 décembre 2016. 46,97 millions d’électeurs sont inscrits pour ce scrutin, dont 1,3 million vivant à l’étranger.

Où voter ?

Chaque électeur est rattaché à un bureau de vote dont il peut trouver l’adresse sur sa carte électorale. Cette dernière a encore jusqu’à jeudi pour arriver dans votre boîte aux lettres. Vous pouvez également vous rendre sur le site internet de votre ville ou, si cette information n’y figure pas, téléphoner à votre mairie.

Les bureaux de vote sont implantés par arrêté préfectoral, et leur répartition tient compte, théoriquement, de la densité de population afin que chaque électeur puisse trouver où voter à proximité de son domicile, sauf si vous avez déménagé sans le signaler à la municipalité.

Privés de vote électronique pour la présidentielle, les Français de l’étranger votent à l’ambassade ou au consulat français du pays où ils résident.

Quand voter ?

Le dimanche 23 avril pour le premier tour, et le dimanche 7 mai pour le second tour de scrutin. Attention : dans certains territoires d’Outre-mer, le vote tient compte du décalage horaire par rapport à la métropole, et se déroulera les samedis 22 avril et 6 mai. Sont concernés : la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre et Miquelon et la Polynésie française. Il s’agit d’éviter que des informations sur l’issue du scrutin dans l’hexagone ne fuitent, et donc influence le vote.

Les bureaux de vote ouvrent à partir de 8 heures et ferment à 19 heures (au lieu de 18 heures habituellement). Néanmoins, les grandes villes peuvent obtenir, sur décision du préfet,  de prolonger l’ouverture de leurs bureaux jusqu’à 20 heures. Vous pouvez trouver cette information sur le site de votre ville, ou auprès de la mairie.

Quels papiers présenter ?

Si vous votez dans un village de moins de 1.000 habitants, la seule présentation de la carte électorale suffit. Dans un courrier à l’AMF, Manuel Valls, encore ministre de l’Intérieur, avait estimé que "dans les communes les moins peuplées de France, la connaissance qu’à le maire de ses administrés suffit souvent à garantir le bon déroulement du vote malgré l’absence d’une pièce d’identité officielle", rapporte Le Courrier des Maires.

Si vous ne l’avez pas (elle n’est pas nécessaire pour pouvoir voter), il vous faudra fournir un papier d’identité, obligatoire dans tous les cas s’il s’agit d’une commune plus grande. Le ministère de l’Intérieur liste quatorze documents d’identité acceptés dans les bureaux de vote. Depuis fin 2013 y figurent la carte Vitale avec photographie et la carte famille nombreuse de la SNCF :

- La carte nationale d'identité

- Le passeport

- La carte d'identité d'élu local avec photographie, délivrée par le représentant de l'Etat

- La carte d'identité de parlementaire avec photographie, délivrée par le président d'une assemblée parlementaire

- La carte vitale avec photographie

- La carte du combattant de couleur chamois ou tricolore

- La carte d'invalidité civile ou militaire avec photographie

- La carte d'identité de fonctionnaire de l'Etat avec photographie

- La carte d'identité ou carte de circulation avec photographie, délivrée par les autorités militaires

- La carte de famille nombreuse avec photographie délivrée par la SNCF

- Le permis de conduire

- Le permis de chasser avec photographie, délivré par le représentant de l'Etat

- Le livret de circulation, délivré par le préfet en application de la loi n° 69-3 du 3 janvier 1969

- Un récépissé valant justification de l'identité, délivré en échange des pièces d'identité en cas de contrôle judiciaire, en application du neuvième alinéa (7°) de l'article 138 du code de procédure pénale

Ces titres doivent être en cours de validité, à l’exception de la carte nationale d’identité et du passeport qui peuvent être présentés périmés.

Si vos papiers d’identité ont été volés, sachez que la déclaration de perte ou de vol, remise en commissariat au moment du dépôt de plainte, ne permet pas de voter. Il faut présenter une attestation de dépôt d’une demande de passeport ou de carte d’identité de moins de trois mois, avec photographie, et le cachet de la commune où la demande a été effectuée.

Et dans l’isoloir ?

N’oubliez pas que vous devez prendre au moins deux bulletins différents avant de rentrer dans l’isoloir, et ce même si votre choix est déjà arrêté. Si vous souhaitez voter blanc, déposer une enveloppe vide dans l’urne suffit. Mais si vous voulez faire les choses en bonne et due forme, il vous faudra vous-même préparer votre bulletin vierge, dans la mesure où celui-ci  n’est pas fourni par le bureau de vote. Attention : la moindre entaille ou la moindre trace sur un bulletin est considérée au moment du dépouillement comme un éventuel signe de reconnaissance, et donc comme une atteinte à l’anonymat du scrutin. Dès lors, votre bulletin est considéré comme "nul".


>>> Pour en savoir plus sur comment voter blanc, cliquez ici

Et si je ne peux pas me rendre dans mon bureau de vote ?

Si vous êtes empêché de pouvoir voter parce que vous travaillez le dimanche, sachez que votre employeur est tenu de vous laisser participer au scrutin.

Vous pouvez également opter pour la procuration. Elle permet à l’électeur absent, "le mandant", d’autoriser un autre électeur, "le mandataire", de voter pour lui. Elle peut être délivrée au tribunal d’instance, au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie, et être utilisée pour les deux tours de scrutin. Le mandataire doit être inscrit sur les listes électorales, mais pas forcément dans le même bureau de vote que le mandat. Par contre, c’est bien dans le bureau de vote de ce dernier qu’il devra se rendre pour voter à sa place.

>>> Pour tout savoir sur la procuration, cliquez ici

Au fait, à quelle heure les résultats seront-ils connus ?

Les médias ne sont pas autorisés à publier le moindre résultat, partiel ou définitif, avant la fermeture du dernier bureau de vote, soit après20 heures. Dans la mesure où cette année les bureaux doivent rester ouverts au moins jusqu’à 19 heures (au lieu de 18 heures les années précédentes), les résultats communiqués par les instituts de sondage se baseront sur un dépouillement très partiel. Ils seront mis à jour au fil de la soirée. Il est donc possible, à l’inverse des années précédentes, que vous ne voyiez pas apparaître dimanche, à 20 heures précise, le visage des deux qualifiés sur vos écrans de télévision.

Le Conseil constitutionnel, qui valide officiellement les chiffres du scrutin, a jusqu’au mercredi 26 avril, 20 heures, pour annoncer les résultats officiels.