Présidentielle 2017 : 76% des Français pour une primaire à gauche

  • A
  • A
Présidentielle 2017 : 76% des Français pour une primaire à gauche
76% des Français sont pour une primaire à gauche@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
0 partage

PRIMAIRE - D'après un sondage publié vendredi 76% des Français souhaiteraient l’organisation d'une primaire à gauche pour l'élection présidentielle de 2017.

Trois Français sur quatre et 85% des sympathisants de gauche sont favorables à l'organisation d'une primaire à gauche en vue de l'élection présidentielle de 2017, selon un sondage Harris Interactive pour l'hebdomadaire Marianne diffusé vendredi. Interrogés sur l'éventualité d'une primaire à gauche, qui mettrait notamment François Hollande en concurrence avec ses challengers dans son propre camp, 76% des Français s'y déclarent "favorables", contre 19% qui y sont opposés.

85% à gauche. Chez les seuls sympathisants de gauche, les réponses favorables montent à 85%, contre 12% d'un avis contraire. 86% des proches du PS, 83% de ceux du Front de gauche et 81% des écologistes y sont favorables. Si une telle primaire avait lieu, une personne interrogée sur cinq (19%) souhaiterait qu'Emmanuel Macron soit désigné pour représenter la gauche en 2017. Le ministre de l'Economie devance Manuel Valls (15%), Arnaud Montebourg (6%), Martine Aubry et François Hollande, tous les deux crédités de 5%.

Manuel Valls en tête à gauche. Un quart des seuls sympathisants de gauche souhaitent en revanche la désignation de Manuel Valls (25%) pour 2017, devant François Hollande (17%), Martine Aubry (15%), Arnaud Montebourg (9%) et Emmanuel Macron (9%). Chez les proches du PS, Manuel Valls obtient 30%, devant François Hollande (22%) et Emmanuel Macron (11%).

Affaiblir François Hollande ? Pour une majorité des personnes interrogées (53%), une telle primaire aurait pour conséquence "d'affaiblir François Hollande en tant que président de la République", contre 43% d'un avis contraire. Pour 59% (contre 37%), elle aurait pour conséquences "de créer une dynamique pour le candidat de gauche". Et pour 57% "de maximiser les chances de la gauche d'être présente au second tour". 79% des sympathisants de gauche pensent que cela créerait une dynamique pour leur candidat.