Président de l’Epad : "cela ne s’improvise pas"

  • A
  • A
Président de l’Epad : "cela ne s’improvise pas"
Partagez sur :

C'est le jugement de Jean-Christophe Fromentin, maire de Neuilly-sur-Seine et adversaire de Jean Sarkozy.

"La personne qui sera à la tête de l’Epad aura une vraie responsabilité, elle portera un fleuron de l’économie française", a déclaré mercredi sur Europe 1, Jean-Christophe Fromentin, le maire de Neuilly-sur-Seine. "Cela ne s’improvise pas", a-t-il souligné en réaction à l’éventuelle élection du fils du chef de l’Etat, Jean Sarkozy, à la tête de l’Epad.

Regardez l'intégralité de l'interview :

Candidat divers-droite en 2008, Jean-Christophe Fromentin a été élu à Neuilly contre l'avis et les amis de Nicolas Sarkozy."Aujourd’hui je vis mon projet de maire de Neuilly de façon très sereine", affirme-t-il. "Je suis convaincu que quand on donne du sens aux actions, on n’a pas de raison de s’inquiéter".

Revenant sur les conditions de son élection, le maire de Neuilly a souligné qu’ "aucun pacte n’avait été passé en 2008" et qu’il "n’y avait aucun accord pour la législative". Jean-Christophe Fromentin a confirmé que si elle avait lieu demain, il irait "contre Jean Sarkozy car j’ai des vrais projets".