09/11/2017 - 11h09

Présidence LR : Portelli juge "incompréhensible" le refus de Wauquiez d'un débat télévisé

© PATRICK KOVARIK / AFP

Florence Portelli, candidate à la présidence des Républicains (10 et 17 décembre), a de nouveau demandé jeudi un débat télévisé avec ses concurrents, jugeant "incompréhensible" le refus de Laurent Wauquiez et évoquant "un sentiment de honte".

La peur d'aller à la télévision ? "J'ai déjà été estomaquée par le débat ridicule sur l'exclusion des Constructifs. Et maintenant, se dire qu'un parti qui prétend être le premier parti d'opposition, dans une démocratie occidentale au XXIe siècle, a peur d'aller à la télévision, franchement, c'est vraiment pour moi incompréhensible et j'ai vraiment un sentiment de honte", a déclaré Florence Portelli sur franceinfo.

"Moi, je suis fière d'être de droite. Je n'ai pas peur d'aller montrer aux Français qui nous sommes, quelles sont nos valeurs. On ne peut pas dire partout : je suis la droite, la vraie droite, et montrer les muscles et puis en même temps se cacher, se terrer dès qu'il s'agit de se montrer. Ce n'est pas possible. Sinon Macron est tranquille pendant de très longues années", a insisté la maire de Taverny (Val d'Oise).

Un débat pour "montrer ses lignes aux Français". "Je ne comprends absolument pas. La démocratie, elle ne se cache pas". "Un parti moderne doit évidemment montrer ses lignes face aux Français. C'est un drôle de débat dans le débat", a déclaré Florence Portelli, qui reproche également à Laurent Wauquiez d'avoir "fui un autre débat face à Marine Le Pen", récemment sur France 2. Également candidat, Maël de Calan a lui aussi demandé la tenue d'un débat télévisé. 

Refus du débat pour ne pas tomber dans "l'errance". Laurent Wauquiez, favori pour cette élection, s'est dit "favorable à un débat", mais ne veut pas d'un débat télévisé pour ne pas retomber dans "l'errance de ces débats qui divisent, qu'on a eus pendant la primaire" de 2016.