Sénat : Raffarin bientôt candidat au "plateau"

  • A
  • A
Sénat : Raffarin bientôt candidat au "plateau"
@ Reuters
Partagez sur :

C'EST DÉCIDÉ - Le sénateur de la Vienne a pris sa décision. Il sera en concurrence avec deux autres candidats.

L’INFO. Il assure que "c’est assez probable". Pour le moment, Jean-Pierre Raffarin laisse encore planer le suspense. Mais personne n’est dupe : il sera bien candidat à la présidence du Sénat, le 28 septembre prochain. Reste à savoir quand il annoncera officiellement sa candidature. Selon les informations d’Europe1, ce sera à la fin de la semaine.

"À quoi sert le sénat ?"."Beaucoup de gens me le demandent. [...] Je consulte, je prendrai ma décision dans quelques semaines", éludait le sénateur de la Vienne il y a quelques jours. Elle est désormais prise. L’ancien Premier ministre veut juste prendre le temps de terminer son projet. Il tiendra en quatre pages. Le titre, il l’a déjà : "l’indispensable renouveau du Sénat". Mais Jean-Pierre Raffarin, qui sait aussi à quel point ses amis sénateurs sont inquiets, ne peut pas en dire trop pour le moment, histoire de ne pas les effrayer. La principale question qu’il entend sur le terrain, c’est : "à quoi sert le Sénat ?".

>> A LIRE AUSSI - Raffarin : "oui, l’UMP est en danger"

Une primaire à trois. Gérard Larcher (photo) sera confronté au même problème. Le sénateur UMP des Yvelines, candidat depuis plus longtemps, a bien l’intention de récupérer son siège, perdu il y a trois ans au profit du socialiste Jean-Pierre Bel. Il mène une campagne active sur tout le territoire, histoire de séduire ses collègues. Car, comme il l’a rappelé dans un entretien au Télégramme en août dernier, "à l'intérieur du groupe UMP, conformément à un règlement adopté en 2008, on départage les candidats à la candidature par une primaire." Moins connu du grand public, Philippe Marini, sénateur de l'Oise, est également en lice.