Présidence de l'Assemblée : Bourguignon "déçue pour les femmes"

  • A
  • A
Présidence de l'Assemblée : Bourguignon "déçue pour les femmes"
"Nous avons peut-être raté un moment important", a jugé mardi la député REM alors que François de Rugy a été élu président de l'Assemblée.@ AFP
Partagez sur :

"Nous avons peut-être raté un moment important", a jugé mardi la député REM alors que François de Rugy a été élu président de l'Assemblée.

Brigitte Bourguignon (REM), qui briguait le "perchoir" de l'Assemblée, s'est déclarée mardi, après la large élection à la présidence de François de Rugy (REM), "déçue pour les femmes", jugeant que "nous avons peut-être raté un moment important".

"Je suis déçue pour les femmes". "Je félicite François de Rugy bien sûr. Je ne suis pas déçue pour moi, je suis déçue pour les femmes [...] parce que, symboliquement, il y a des moments qui comptent dans la République, et ici on est sous les ors de la République, et ce sont des moments qui comptent symboliquement", a-t-elle déclaré au micro de LCP. Soulignant que la nouvelle Assemblée issue des urnes était "largement renouvelée, largement féminisée", cette élue, issue des rangs socialistes, a ajouté que "c'était donc également par symbole que je souhaitais" cette victoire d'une femme.



"Nous avons encore du travail à faire". "Quand on part à deux femmes, forcément, on divise les voix et ça avait peu de chances d'aboutir", a-t-elle aussi regretté, dans une allusion à la seconde candidature féminine au sein du mouvement majoritaire REM, celle de Sophie Errante, autre élue issue du PS. "Regardez, les présidences de groupe sont toutes attribuées à des messieurs. Il y a toujours un moment où on considère que les femmes ne sont pas suffisamment prêtes ou compétentes, n'ont pas l'antériorité nécessaire, chose qu'on n'impute pas souvent aux messieurs. Même ceux qui arrivent, on leur confie déjà des missions", a-t-elle relevé. Et Brigitte Bourguignon de conclure: "Je me dis que nous avons encore du travail à faire".