Près de six Français sur dix font confiance à Macron, 49% à Philippe (sondage)

  • A
  • A
Près de six Français sur dix font confiance à Macron, 49% à Philippe (sondage)
57% des Français font confiance au nouveau président.@ AFP Temps Réel et Archives + Getty North America
Partagez sur :

Selon un sondage de popularité, 57% des Français font confiance à Emmanuel Macron en début de mandat, et un sur deux au Premier ministre.

Près de six Français sur dix (57%) font confiance à Emmanuel Macron en début de mandat et un sur deux au Premier ministre Édouard Philippe, soit une cote proche de la moyenne par rapport à leurs principaux prédécesseurs, selon un sondageKantar Sofres Onepoint diffusé jeudi. 

Loin derrière Mitterrand, devant Hollande. Avec 57% des personnes interrogées qui lui font confiance (dont 47% "plutôt confiance") pour résoudre les problèmes de la France et 38% d'un avis contraire, le président Macron se situe loin derrière François Mitterrand (74% en 1981), Jacques Chirac (64% en 1995) et Nicolas Sarkozy (63% en 2007) à leur arrivée à l'Élysée. Il pointe en revanche devant François Hollande, crédité de 55% d'avis favorables en juin 2012, selon ce baromètre pour Le Figaro Magazine.

Philippe égal à Ayrault. Avec 49% d'avis favorables et 36% des Français interrogés qui ne lui font pas confiance, Édouard Philippe fait jeu égal avec Jean-Marc Ayrault (50% en 2012) à son entrée en fonction, mais moins bien que François Fillon cinq ans plus tôt (55%). Il fait mieux en revanche que Manuel Valls en 2014 (46%) et Bernard Cazeneuve fin 2016 (32%). 

Nicolas Hulot, en tête du classement. Nicolas Hulot, nouveau ministre de la Transition écologique, non testé le mois dernier, se hisse en tête du classement des personnalités avec 62% d'opinions favorables dès son entrée au gouvernement. Il devance Jean-Luc Mélenchon (41%, -3) en baisse, François Bayrou (35%, +9) et Jean-Yves Le Drian (32%, +12) tous les deux en forte hausse.


Enquête réalisée en face à face du 24 au 29 mai auprès de 1.000 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.