Près de 180 élus disent oui à l'accueil des migrants dans une pétition de la LDH

  • A
  • A
Près de 180 élus disent oui à l'accueil des migrants dans une pétition de la LDH
La "Jungle" de Calais a été démantelée en octobre dernier. @ DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :

Les anciens ministres Cécile Duflot, Benoît Hamon et Louis Le Pensec, ainsi que le secrétaire général du Parti communiste Pierre Laurent figurent parmi les signataires. 

Près de 180 élus ont affirmé leur soutien à l'accueil des migrants "partout sur notre territoire", dans un manifeste de la Ligue des Droits de l'Homme publié jeudi. "Je déclare soutenir toutes les initiatives, proches de chez moi comme partout sur le territoire, qui offrent aux migrants des conditions d'accueil respectueuses de leurs droits fondamentaux", affirment les signataires, parmi lesquels les anciens ministres Cécile Duflot, Benoît Hamon et Louis Le Pensec, ainsi que le secrétaire général du Parti communiste Pierre Laurent.

"Personne ne s'exile par plaisir". "Personne ne s'exile par plaisir mais pour des raisons graves", ajoute le texte, en dénonçant "les réactions xénophobes dont les migrants sont victimes" qui "ternissent la devise Liberté, Égalité, Fraternité portée par notre République". 

Plusieurs sénateurs (dont ceux de Moselle Patrick Abate, de Seine-et-Marne Michel Billout et de Seine-Saint-Denis Eliane Assassi) ou députés (tels ceux de la Somme Pascal Demarthe, de Haute-Garonne Catherine Lemorton ou du Calvados Laurence Dumont) ont également signé cet appel, publié alors que la répartition des migrants dans des centres en région après le démantèlement de la "Jungle" de Calais a suscité localement des manifestations hostiles.