Premier tour des législatives : Ruffin, qualifié au second tour, appelle à un "choix clair"

  • A
  • A
Premier tour des législatives : Ruffin, qualifié au second tour, appelle à un "choix clair"
François Ruffin, candidat soutenu par La France insoumise, le PCF et EELV, s'est qualifié pour le second tour.@ Philippe Huguen / AFP
Partagez sur :

Dans la première circonscription de la Somme, François Ruffin s'est qualifié pour le second tour. Il affrontera le candidat LREM.

Les électeurs ont maintenant à faire un "choix clair (...) pour ou contre le programme d'Emmanuel Macron", a estimé dimanche François Ruffin, auteur du documentaire Merci patron ! et qualifié pour le second tour de l'élection législative dans la première circonscription de la Somme, derrière le candidat de La République en marche.

Les scores. Avec 24,3% des suffrages, François Ruffin s'est qualifié est arrivé dix points derrière Nicolas Dumont, maire d'Abbeville et candidat pour La République en marche!.  Le candidat du Front national, l'humoriste et comédien Franck De Lapersonne, a été éliminé. Viennent ensuite le candidat LR, Stéphane Decayeux, et la députée socialiste sortante, Pascale Boistard, qui a à peine dépassé la barre des 7%.

La projection pour le second tour. "Maintenant, il y a un choix clair, à la fois sur le terrain 'société civile ou apparatchik' et en même temps sur le terrain 'pour ou contre le programme d'Emmanuel Macron'", a affirmé le journaliste militant qui était soutenu par La France insoumise, les écologistes d'EELV et le PCF.

"Aujourd'hui, c'est nous qui incarnons une ligne anti-finance, anti-Macron", a plaidé François Ruffin, estimant que son adversaire, c'est "l'indifférence" des électeurs qui se sont abstenus. Il a regretté la forte abstention dans certains quartiers populaires. "On aurait pu être plus haut s'ils étaient allés voter, mais en revanche, dans les zones rurales comme Flixecourt, on fait un gros score, ce qui est bon signe pour l'avenir", a jugé François Ruffin. Il risque cependant d'être compliqué pour François Ruffin de transformer l'essai avec un tel retard sur le candidat LREM. Au premier tour de la présidentielle, c'est Marine Le Pen qui était arrivée en tête sur ce territoire. Mais Emmanuel Macron avait fait légèrement mieux que Jean-Luc Mélenchon (22,9% contre 21,6%).