Premier secrétaire du PS : comment va se passer le vote de jeudi ?

  • A
  • A
Premier secrétaire du PS : comment va se passer le vote de jeudi ?
Les militants PS sont appelés aux urnes jeudi pour désigner le prochain Premier secrétaire du parti.@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Les militants socialistes sont appelés aux urnes jeudi pour désigner le prochain Premier secrétaire du parti. Mais il ne s'agit que d'un premier tour, avant le second le 29 mars.

CINQ CHOSES À SAVOIR

Quatre candidats sont en lice pour reprendre les rênes du Parti socialiste : Luc Carvounas, Stéphane Le Foll, Emmanuel Maurel et Olivier Faure se soumettent, jeudi, au vote des militants. Et ce, avant l'organisation en bonne et due forme du congrès du PS, début avril. Europe 1 fait le point sur le déroulé d'un scrutin très particulier.

Sur quoi porte le scrutin ?

Les militants socialistes doivent se prononcer sur l'un des quatre "textes d'orientation", ou "motion", présentés par les candidats : "Un progrès partagé pour faire gagner la gauche", de Luc Carvounas, "Chèr.e.s camarades", de Stéphane Le Foll, "Socialistes, le chemin de la renaissance", d'Olivier Faure, et enfin "L'union et l'espoir" d'Emmanuel Maurel.

Par ailleurs, sur le même bulletin, les électeurs doivent se prononcer pour ou contre le rapport d'activité national et le rapport d'activité fédéral du parti.

Capture

Pourquoi ce vote est-il important ?

Le scrutin va permettre de déterminer la composition de la future direction du Parti socialiste. Chaque motion sera en effet représentée proportionnellement à son résultat au sein des instances dirigeantes.

En revanche, le Premier secrétaire ne sera pas désigné jeudi. Il y aura un second tour entre les deux finalistes le 29 mars prochain. Ce jour-là, ils désigneront aussi les chefs de fédérations locaux.

Qui vote ?

Seuls les militants peuvent participer au scrutin. Néanmoins, le PS a décidé de procéder à quelques ajustements pour élargir un peu la base électorale. Jusqu'ici, il fallait être adhérent depuis au moins six mois pour participer. Cette fois, être militant au 31 décembre 2017 suffit. Les anciens adhérents ayant quitté le PS pourront également participer s'ils règlent la cotisation 2018.

L'enjeu de la participation est dans tous les esprits. Officiellement, il reste 102.000 adhérents socialistes à jour de cotisation. Mais le parti ne mise que sur 30.000 votants. "On ne peut guère espérer plus…", soupire l'un des candidats, Emmanuel Maurel. Luc Carvounas, lui, parie qu'ils seront encore moins nombreux, environ 25.000.

Comment se déroule l'élection ?

Et si le député du Val-de-Marne est si pessimiste, c'est notamment en raison de l'organisation du vote. Les militants devront se déplacer entre 17 et 22 heures pour glisser leur bulletin dans l'urne de l'une des 3.200 sections de France. "On veut reconquérir le cœur des Français sans être foutus d'organiser un vote électronique", peste Luc Carvounas. "Il n'y a que nous qui sommes encore au boulier chinois." Seuls les Français de l'étranger pourront voter sur Internet.

Quand aura-t-on les résultats ?

Les premières tendances seront connues le soir même, grâce à une centralisation en temps réel des résultats. En revanche, il faudra attendre le vendredi midi pour des résultats définitifs.